Vous aimez les tartares ?

J’adore les tartares et vous ? Viandes, poissons ou crustacés, voila une petite compilation des certains tartares que j’ai mangés ces dernières années à travers la Suisse Romande et un peu ailleurs. On remarqueras que ce n’est pas forcément les plus chers ni ceux qui sont fait par des chefs renommés qui sont forcément les plus beaux.

Un Tartare de boeuf à 15.80 euro à la brasserie Le Nord à Lyon en mai 2008, l’un des nombreux restaurants du célèbre chef français Paul Bocuse. J’ai vécu deux expériences dans son restaurant gastronomique trois étoiles Michelin, ce qui m’a le plus surpris c’est la décoration de la salle, le culte de son image qui est absolument partout et le pauvre monsieur de couleur en habit de Spirou qui joue de l’orge de barbarie si c’est votre anniversaire et porte vos bagages.Tartare de boeuf

Un Tartare de chevreuil à 44 francs au Perolles à Fribourg en juillet 2009, restaurant de Pierrot Ayer avec actuellement un 18/20 au G&M. Une adresse que j’aime beaucoup, je suis allé chez eux trois fois, dont deux pour le gibier, c’est chez eux que j’ai mangé la viande la plus faisandée de ma vie, une grouse, une expérience et surtout un goût inoubliable.Tartare de chevreuil

Un Tartare de langoustines et crevettes à 36 francs au Schild à Fribourg en mars 2009 avec Serge Chenaux Auderset en cuisine, ils ont actuellement un 16/20 au G&M et une mention au Guide Michelin. Si je me souviens bien, c’est mon premier tartare de crustacés vraiment cru, maintenant, c’est proposition plus courante.Tartare de langoustines et crevettes

Un Tartare de langoustines du Loctudy à 98 francs au Domaine de Châteauvieux en décembre 2009, le restaurant gastronomique de Philippe Chevrier avec actuellement 2 étoiles Michelin et un 19/20 au Gault & Millau. Ce repas a été une pure folie, le plus chers de mes repas parmi les grandes tables de Suisse, j’ai payé presque 900 francs pour deux et je ne bois même pas d’alcool ! Faut dire que l’on avait mangés à la carte, chose très déraisonnable dans un restaurant de ce type.Tartare du Loctudy

Un Tartare de chinchard à 18 francs au Inagiku à Genève en novembre 2010. C’est vraiment dommage que ce restaurant japonais n’existe plus, l’un des rares japonais à prix raisonnable par rapport à la qualité de la cuisine et qui en plus avait une carte alléchante.Tartare de chinchard

Un Tartare de loup de mer au yuzu à 26 francs au Kamome en mai 2013, le restaurant japonais de l’hôtel Moevenpick à Genève. Ce repas a été une déception, disons plutôt pas à notre goût, ni vraiment pour épicurien à en juger la salle comble de costume cravate.Tartare de loup de mer

Un Tartare de thon au caviar d’Osciètre à 38 francs au Takumi à Genève en juin 2008. J’avais été agréablement surpris par leur cuisine fusion japonais-française, par contre les prix étaient fusions aussi, l’argent fond assez vite chez eux.Tartare de thon

Tartare de thon rouge à 22 francs au Tiffany à Genève en décembre 2009 avec une carte des mets signée par les frères Pourcel. J’avais hâte de tester ce restaurant d’hôtel, je me suis dis que c’était l’occasion d’entrevoir la cuisine de ces étoilés Michelin mais que nenni, c’était une grosse déception, une cuisine correcte, bonne mais très classique, bref, juste une histoire de sous et pas de passion.Tartare de thon rouge

Un Tartare de féra à 28 francs chez Le Bocca à St-Blaise en mars 2009, restaurant gastronomique de Claude Frotté avec 1 étoile Michelin et 17/20 au G&M. J’avais été très déçu de mon repas là-bas, j’avais pris trois tartares différents, saumon, féra et veau, des présentations presque identique avec le produit dressé en cercle au milieu avec par exemple une brunoise de carotte et tomate parsemée autour et un peu de piment d’espelette, j’attendais à beaucoup mieux, surtout que quand je regarde les beaux dressages qui sont visibles maintenant sur leur site Internet.Tartare de saumon

Tartare de veau au Mesa à Zürich en juillet 2010. Le restaurant possède actuellement 1 étoile Michelin et un 17/20 au G&M, mais le chef n’est plus le même, c’était Marcus Linder lorsque j’y suis allé et maintenant c’est Antonio Colaianni.Tartare de veau

C’est au tour du Restaurant du Chasseur à Allaman, une adresse que j’ai fréquentée assidument par le passé et moins maintenant par faute de temps. Un lieu tenu par Monica et Marcelo Fernandez avec actuellement un 14/20 au Gault & Millau.

Tartare de crabe et Saint-Jacques à 29 francs en mars 2011.Tartare de crabe et Saint-Jacques

Tartare de  noix de Saint-Jacques à 32 francs en décembre 2009.
Tartare de noix de Saint-Jacques

Tartare de saumon à 18 francs en mai 2009.Tartare de saumon

Le coeur de Filet d espadon d’Italie en tartare à 28 francs au Moulin d’Assens à Assens en août 2009. Une très belle adresse tenue par Alain et Daniela Laval que j’adore, spécialement pour leur pièces de viandes cuites à la cheminée.Tartare d'espadon

Le Tartare de thon à l’Auberge du Lavaux à la Conversion en septembre 2010 chez Jacquy Vuillet qui a actuellement 16 au Gault & Millau.Tartare de thon

Tartare de saumon fumé aux pommes et gingembre à la rôtisserie Au Gaulois à Romainmôtier en septembre 2013 chez Virginie Girin et Cédric Rey avec actuellement un 14/20 au Gault et Millau.Tartare de saumon fumé aux pommes et gingembreSablé au parmesan à l’avocat et à la chair de crabe à l’Accademia à Lausanne en août 2012 avec actuellement un 14/20 au G&M.
Tartare de crabe

Tartare de daurade à 19 francs au Bistrot le QG à Lausanne en avril 2014. Un restaurant assez récent sur la scène Lausannoise.
Tartare de daurade

Un Tartare de thon au gingembre et citron à 34 francs à la Brasserie du Grand-Chêne à Lausanne en juin 2009. Cet établissement fait partie du Lausanne-Palace et qui abrite également la Table d’Egard, le Palace Sushi Zen et le Côté Jardin. J’ai beaucoup aimé cet endroit par le passé, j’y suis souvent allé manger avec mes amis mais malheureusement, nous avons constaté une baisse de qualité année après année.
Tartare de thon

Tartare d’aiguillette de boeuf avec frites à 39 francs en mars 2009.
Tartare de boeufCoeur de thon rouge en tartare à 29 francs au Château d’Ouchy à Lausanne en septembre 2009, un établissement qui appartient aussi au Lausanne-Palace.
Tartar de thon

Un Tartare de loup de mer à 24 francs au Myo Sushi Bar à Lausanne en février 2010.
Tartare de loup de mer
Un Tartare de saumon à 18 francs au St-Géry à Lausanne en mars 2008, un restaurant belge qui n’existe plus et qui s’appelle maintenant  le Café Saint Pierre.Tartare de saumon

Encore un autre disparu, le San Michel  à Lausanne qui est maintenant le Dongpo, ci dessous un demi tartare de boeuf avec frite à 18 francs en février 2008.
Tartare de boeuf

Un Tartare de thon rouge aux asperges à 23 francs au Restaurant du Théâtre à Lausanne en mai 2013.
Tartare de thon

Un demi tartare de saumon frais et mariné à 16.50 francs au Vaudois à Lausanne en avril 2008.
Tartare de saumon

Un Tartare landais servi avec frites et salade verte à 39 francs à l’Hôtel Le Rivage à Lutry en août 2010.
Tartare de boeuf

Un Tartare de cabillaud à la mangue, avocat et tomates séchées à 28 francs à La Fleur du Lac à Morges en avril 2013.
Tartare de cabillaud

Tartare de boeuf aux artichauts et parmesan à 28 francs à L’Auberge du Château à Nyon en juin 2011.
Tartare de boeuf

Crabe et couteau en salpicon de légumes à l’huile vierge citronnée à 56 francs à l’Auberge de l’Onde à St-Saphorin en janvier 2008
Tartare de crustacés

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.