Takinoa, food for joy à Lausanne.

C’était avec plaisir, curiosité et intérêt que j’ai accepté l’invitation de Yaël, responsable des relations prese chez Takinoa de venir découvrir leur concept.

Takinoa, c’est créer des plats sains, naturels avec saveurs, tel est l’un des crédos du fondateur de Takinoa : Eric Lebel. Takinoa est une société basée à Gland, elle compte à ce jour sept boutiques et 45 employés, un joli développement puisqu’elle n’a été créée qu’en 2014. C’est à la boutique de Lausanne que j’avais rendez-vous avec Yaël pour partager un repas, elle se situe à la rue du Grand Pont 4, premier magasin à droite quand on vient de Saint-Francois, elle est ouverte du lundi au vendredi de 11h à 19h et le samedi de 10h à 18h, fermée le dimanche. Le cadre est sympathique, lumineux, la décoration est claire, en bois, une impression de nature et de moderne, on peut prendre à l’emporter ou consommer sur place, il y a disposition neuf places comptoir/tabouret. Tout en déjeunant, Yaël m’explique leur concept, l’ambiance était conviviale, animée par les allées et venues des gourmands.

2016_10_20_01

Des mets, il y en avait pas mal, mêmes beaucoup, assez pour se perdre lors de la première visite. Ils sont catégorisés en cinq critères : flexivore, végan, végétarien, sans gluten et sans lactose pour faciliter votre choix selon vos préférences alimentaires. Les plats sont tous cuits à la vapeur ou à cuisson lente / basse température, 100% naturel, sans beurre, sans agents conservateurs, sans colorants, sans additifs et sans sucre raffiné et ils utilisent autant que possible les produits de saison, locaux et bio. Pour assurer le bon fonctionnement de la petite boutique, quatre jolis sourires seront là pour vous accueillir et conseiller.

Mon déjeuner :

Salade sucré-salé au poulet CH
sauce soja, miel et graines de sésame
~
Soupe haricot au curry 2dl
~
Gâteau sans gluten au chocolat et tofu soyeux bio
~
Belle de Jour (pomme, carotte, gingembre) 2.5dl
Thé froid Babouchka
Thé froid farandole

Pour commencer, dégustation d’un jus fait minute, la Belle de Jour à la pomme Royal Gala, carotte, gingembre et glaçon. C’était très frais, glacé, très rafraichissant, forte dominance du goût de la carotte au début puis j’ai senti monter un léger picotement et amertume en fin de bouche mais je n’ai pas vraiment senti le goût de la pomme, trop discret, juste suffisant pour un peu diluer le puissant goût de la carotte.

J’ai pris une soupe haricot au curry (haricot vert, oignon, curry de Madras, bouillon de légumes sans levure, huile de colza) qui était bonne. J’y ai bien senti le goût des haricots dans une soupe à la texture finement mixée dont le goût du curry, était discret tout en étant présent, le tout était bien équilibré, sa consistance légèrement granuleuse en bouche était plaisante. 2 dl est une quantité suffisante pour apprécier “une diversité” dans son repas sans trop le charger.

Ensuite, j’ai testé la salade sucrée-salée au poulet (batavia, pomme Granny Smith, poulet fermier cuit basse température, vermicelles de soja, miel, sauce soja, graines de sésame blanc) qui d’apparence attirait moins l’oeil que les autres salades mais une fois la dégustation commencée, elle était fort plaisante. J’ai beaucoup aimé la sauce qui avait un parfum enivrant, faut dire que l’ odeur d’huile de sésame sent sacrément bon mais le reste n’en est pas moins, la douceur, la légère acidité et le croquant de la pomme, la fraicheur de la salade, l’exotisme des nouilles mais j’ai trouvé la viande un peu trop ferme à mon goût, probablement à cause de la température de la salade qui était presque glacée. Ma foi, par respect de la chaîne du froid et de la température de garde, on ne peut faire autrement.

Pour finir, un gâteau au chocolat et tofu soyeux (tofu soyeux, lait de riz, chocolat 64%, farine de sarrasin, sucre brut fin, pépites de chocolat 66%, poudre d’amande, amande, poudre à lever, vanille Bourbon). J’ai trouvé l’utilisation du tofu dans cette recette intéressante malheureusement le rendu n’était pas à la hauteur de mes espérances, l’apparence et l’odeur étaient bonnes mais sa texture m’a paru trop dense et pâteuse en bouche, peut-être était-ce dû à la température de conservation mais au moins, ce gâteau risque de combler ceux qui auraient encore faim à la fin.

Sur les deux thés froids maisons testés, j’avais trouvé l’un totalement fade, tandis que l’autre avait plus un goût de thé sans sucre bien sûr. Quand je dis fade, ce n’est pas forcément dans un sens péjoratif mais peut-être la faute à l’industrie alimentaire et leurs boissons très, trop sucrées et addictif et changeant nos repères de base et de goût de notre palais. Ces thés froids peuvent donc sembler fades mais est-ce peut-être le vrai goût du thé.

Salade sucrée-salée au poulet, soupe haricot au curry, gâteau sans gluten au chocolat et thés froids maison
Les plats suivants ont été pris à l’emporter et déguster plus tard, beaucoup plus tard, comme quoi, ces plats sans additifs se conservent bien !

Une petite salade céréales, j’ai pris celle au quinoa blanc, patate douce, batavia, échalote, graines de chanvre, persil plat et spiruline. J’ai voulu tester cette salade à cause de la spiruline, un aliment aux qualités nutritionnelles assez formidable, par contre c’est réservé aux initiés. Mes premières impressions ont été assez fortes, il y avait un fort parfum d’herbe fraîchement coupé, puis les premières bouchées étaient plutôt amères, on s’y habitue vite mais j’ai eu assez de peine à finir ce plat malgré le côté doux de la patate et la délicieuse sauce à l’huile d’olive, vinaigre de cidre, jus de citron, sel et poivre, les goûts restaient trop prononcés à mon goût, il m’aurait fallu au moins deux petits pots de sauce.

Un bocal gourmet, un mets servi chaud ou à réchauffer au poulet suisse,  sauce forestière, écrasé de pomme Charlotte à la ciboulette. Vendu en bocal consigné que l’on peut ramener ou le garder car il est plutôt pratique et joli. Le plat est moins exotique et curieux que le reste des propositions, il rappelle un peu la bonne vieille cuisine de grand maman : simple et copieuse.

Je me suis laissé tenter par un dessert léger, dressé dans une verrine avec une couleur jaune, vert et blanc qui attirait l’oeil mais c’était surtout le nom “graine de chia” dans sa composition qui avait attiré ma curiosité. Ce dessert était composé de poire, lait d’amande, sirop d’agave, graines de chia, sucre brut fin, pistaches, vanille Bourbon. A première vue, ça peut paraître peu engageant mais rapidement on y pense plus, aux premières bouchées on découvre des saveurs peu sucrées, c’est croquant, moelleux, un peu pétillant et gélatineux, ça rappelle un peu une texture à mi-chemin des oeufs de poissons volant et de saumons. Au fur à mesure que je creuse, on trouve des dés de poire croquants et doux.

Avant de terminer, dernière gourmandise avec la boule d’énergie à base de datte, amande, quinoa, raisins, flocons d’avoine, graines de courge et de tournesol et noix de coco. Il y a beaucoup d’ingrédients mais le résultat n’était pas si farfelu, la texture était agréable, pas trop compacte ni collante, un peu biscuit sablé, c’était plutôt croquant, très peu sucré, j’y sentait bien la noix de coco.

 

Petit rappel, je ne l’ai pas à chaque fois mentionné dans la composition des plats pour éviter de prolonger ce texte mais bien sûr que de nombreux produits suisses, locaux, bios, sans gluten, etc.

He bien, qui l’aurait cru qu’un jour je serais dans un tel lieu, surement pas ce qui me connaisse héhé. Bien que j’aurais beaucoup de peine à m’adapter à une alimentation saine, équilibrée j’adhère à 200% au concept, allez-y au moins une fois, pour tester, se faire une idée, un petit geste pour nous, une grande aide pour la planète.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

EnregistrerJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.