Le Taiyo à Lausanne (Japonais)

Un retour au source après au moins six ans, mes exigences et mes goûts se sont affinés au fur au à mesure des mes découvertes japonaises, ce soir j’ai trouvé les prix corrects, les portions généreuses mais la qualité un peu trop moyenne.

Notre dîner :

Brochettes de poulet (16fr)
Unadon (34fr)
Sashimi royale (45fr)
~
Glace thé vert (4fr / boule)
Glace sésame noire (4fr / boule)
~
Coca Cola 33cl (4.30fr)
Coca Cola Zero 33cl (4.30fr)
Café (3.90fr)

115.50 francs pour deux personnes

Brochettes de poulet : Elles étaient correctes et copieuses. Une paire de brochettes de poulet et de poireau nappées de sauce et garnies de quelques quartiers de champignons de Paris.

Les morceaux de poulet étaient gros avec une chair tendre bien que rugueuse mais elle n’avait pas de goût, seule la sauce en apportait, elle était bonne et légèrement épaisse.

Unadon : C’était moyennement correcte et très copieux. Un gros bol rempli de riz avec l’anguille grillée coupée en tranches dressés dessus et servi avec un petit bol de légumes sautés.

L’anguille était bien servie, par rapport à son prix d’achat et le prix du plat, c’était un bon point, malheureusement elle a été mal réchauffée (filet cuit en sauce, acheté et emballé sous vide), la chair était ferme, elle avait perdu de sa souplesse et de son élasticité. Le riz était assez pâteux, compact et collant. Les légumes composés majoritairement de haricots mungo ou pousses de sojas étaient un peu trop grasses.

Sashimi royal : Il était moyennement correcte et copieux. Un assortiment varié composé de saumon, thon, daurade, chair de crabe, poulpe, palourde rouge, noix de Saint-Jacques et oeufs de poissons volant avec une garniture à base de radis et carottes, des tranches de concombre et de citron vert et des algues.

Le thon et le saumon étaient particulièrement humides, il y avait des oeufs de poissons volant un peu partout, les carottes et les radis étaient grossièrement râpés à la mandoline avec un peigne.

La situation : Le Taiyo (rue du midi 4, 1003 Lausanne, +41 21 312 4312) est un restaurant japonais ouvert du lundi au samedi et dimanche soir (11h à 14h30 et 18h à 22h30), fermé le dimanche midi. Il est situé au centre-ville dans une rue entre la place Saint-François et celle de la gare. Venir en bus est très facile, le métro est à moins de 10 minutes, en voiture, vous pouvez tenter de trouver une place le long de la rue ou l’un des parkings payants du centre : Gare, Montbenom, St-François, Belle-Fontaine.

Le cadre : Six ans que je n’était plus entré dans le restaurant, le grand changement est l’aménagement du sushi-bar. Le restaurant compte une petite salle et une terrasse, dedans il y a neuf petites tables de deux personnes et quatre tabourets au sushi-bar.

L’ambiance : Il y avait une dizaine de clients, certain en take-away, c’était calme mais je pense très bruyant dès qu’il y a un peu de monde.

La carte : Une carte de sushi assez complète avec des assortiments, les plats sont variés mais le choix est petit.

Le service : Il y avait une personne au service, rapide, direct parlant assez bien le français mais il parlait très fort, dans cette salle si petite, c’était assez particulier et rigolo.

La cuisine : Une personne en cuisine et une au sushi-bar, c’était un peu long au début car il y a avait deux préparations de take away avant nous bien que l’on ai commandé en premier. Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.