Sushi Shop à Lausanne (Japonais)

Je me suis enfin décidé à tester un Sushi Shop qui est une chaîne de sushi très connue surtout en France mais qui possède trois succursales en Suisse : deux à Genève et une à Lausanne.

Sushi Shop (gallerie Saint-François A, 1003 Lausanne, 0900 826 826 (0.25 cts/min.)) propose des sushis à livrer, l’emporter avec la possibilité de manger sur place. Il est ouvert tous les jours, du lundi au vendredi de 11h30 à 14h30 et 17h30 à 22h30, le samedi et dimanche de 12h00 à 15h00 et 18h00 à 22h30. Très bien situé en plein centre-ville, il est pile sur le nœud principal des bus, pas trop loin de la gare ni du métro et il y a des parkings payants à proximité. Le cadre est beau, tout neuf, c’est moderne, lumineux, propre avec des couleurs assez “chics”, le lieu n’est pas très grand avec peu de tables. N’étant resté que quelques minutes le temps de récupérer ma commande, je n’ai pas pu trop voir l’ambiance mais il me semble y avoir une bonne fréquentation d’après ce que je vois quand je passe devant.

La carte des mets est composée de sushis, beaucoup de sushis ainsi que quelques dérivés et salades. Le choix est fort restreint en sashimi, ça s’étoffe plus avec les nigiris qui comportent quelques propositions intéressantes mais il manque un peu les classiques tels que l’omelette, le maquereau, la sériole, calmar, poulpe, œufs de poissons volants ou l’oursin, un choix curieux étant donné que nombre de ces produits figurent sur leur carte sous une autre préparation mais aussi qu’ils peuvent être acquis sous une forme “prêt à l’emploi”. En revanche, Sushi Shop se lâche côté inventivité sur les makis et les california rolls et leurs signatures rolls avec des propositions fortes alléchantes. Au niveau du staff, il y avait beaucoup de monde qui s’agitaient à faire des sushis, quatre, peut-être cinq personnes, au service, je n’ai eu le temps à faire qu’avec qu’une personne, il était jeune, accueillant et souriant. Ma commande était prête à l’heure voulue.

Commande  :

 White Dragon roll (CHF 18.90)
Volcano roll (CHF 14.10)
California Spicy Lobster (CHF 14.10)
California Surimi avocat (CHF 6.50)
California Crabe avocat (CHF 9.40)
California saumon avocat (CHF 7.10)

74.00 francs à l’emporter

Je n’ai commandé que des sushis “rouleau”, un choix voulu car ne connaissant pas Sushi Shop, je ne voulais pas tomber sur ces énormes boulettes de riz que l’on trouve de plus en plus fréquemment et partout car malheureusement avec le format nigiri, il n’y a pas de limite à la taille, ni à la forme, au moins avec les rouleaux, on est limité à la taille de la feuille d’algues.

Dommage, je m’étais bien trompé, il y a tellement de choses à redire sur cette commande que je ne sais pas par où commencer, il y avait des bonnes choses comme la créativité, les propositions, le prix, le packaging beau et pratique mais ce n’était vraiment pas au point sur la technique.

En ouvrant les boîtes je me suis retrouvé avec des signatures rolls monstrueux, je suis désolé de le dire mais cela faisait “tas”, rien à voir avec l’élégance des jolies photos sur leur site web. Je sais bien que les photos sont non contractuelles, que les produits ont été travaillé pour être joli et faire envie mais là, la différence est énorme, je suis passé de l’envie à la déception, côté visuel c’est un peu loupé mais le côté pratique ce n’est malheureusement pas mieux car le rouleau avait bien été préalablement coupé en huit mais avant que l’on ait dressé la garniture au-dessus (probablement pour garder un meilleur aspect visuel), de plus le riz était beaucoup trop collant et pressé, ce qui fait que je devais “trancher” avec mes baguettes pour me saisir d’un rouleau.

Le volcano roll : Un signature roll avec au-dessus du surimi, saumon, sauce spicy, sweet chili sauce, masago (oeufs d’épérlan), ciboulette et coriandre, puis à l’intérieur : du saumon et de l’avocat. Il était correct mais sans plus, j’avais plus senti le côté sweet chili que le spicy, je ne savais même plus qu’il y avait du surimi, c’est en relisant la composition que ça me l’a rappelé car je ne l’avais pas du tout senti en le mangeant, juste remarqué des filaments blancs dans la “pâte” de saumon que j’avais pris pour du gras.

Second signature roll avec le white dragon roll qui est à base d’avocat, d’oeufs de saumon, sauce mayonnaise teriyaki, piment au-dessus et un ceviche de daurade à l’intérieur. Là, c’est la douche froide, la garniture interne était minuscule comparée à l’épaisse couche de riz, de plus il est composé sur la moitié du rouleau de concombre et de l’autre moité d’oignon rouge qui n’est pas mentionné sur la liste des ingrédients, pas de bol, je déteste le concombre et en plus il était taillé en petits bouts ce qui rend pénible à enlever, c’est un point discutable car dans ceviche, on peut y mettre pas mal de chose. Avec le peu de daurade présente, je l’ai évidemment pas senti, ni le côté teriyaki (sauce sucrée à base de soja) de la sauce.

Dans la catégorie california rolls, le California Spicy Lobster à base de homard, asperge, masago, sauce épicée, sésame, m’avait beaucoup fait envie, lors de la dégustation, beaucoup moins. Quand je lis la liste des ingrédients, je m’attends à quelque chose qui a du goût avec un côté moelleux mais ce n’était pas le cas, je n’avais pas senti le goût de l’asperge au point que je pensais que c’était de l’avocat sans son côté onctueux, le homard pareil, pas de goût et trop sec.

Le California Surimi avocat à base de surimi à la chair de crabe, avocat et masago, s’en était mieux sorti, il était plus agréable en bouche mais l’appellation “surimi à la chair de crabe” me laisse perplexe puisque le surimi classique ne contient pas de crabe, est-ce un produit qui m’est inconnu ?

Le California Crabe avocat composé de chair de crabe, avocat, sauce mayonnaise ponzu et masago était le meilleur de tout ce que j’avais commandé, le goût du crabe était très bon malgré la présence de petits bouts de carapace ce qui n’est pas rare ni normal dans ce genre de produit, c’était onctueux en bouche, dommage que je n’avais pas senti le côté acidulé ou agrume du ponzu présent dans la mayonnaise.

Le California saumon avocat est un classique à base de saumon, avocat et sésame. Il était correct, bon malgré que le saumon n’avait pas un goût agréable.

J’ai remarqué un gros problème récurrent, l’emploi du “masago” qui est presque partout (4 rolls sur les 6 que j’ai pris) mais je ne l’ai quasiment pas vu, ni même senti, pourtant il aurait dû être flagrant sur le california surimi avocat puisque le rouleau en est enrobé, du moins sur la photo du site web de commande en ligne, en réalité, c’était plus blanc qu’orange. Pour info, le masago (oeufs d’éperlans) est semblable au tobiko (oeufs de poissons volants), petites sphères orange pétant sauf que le masago est moins cher.

L’un des bons côtés de Sushi Shop, ce sont les produits annexes offerts en quantité assez généreuse pour autant que l’on n’oublie pas de changer les quantités car ils sont par défaut sur 0 quantité. Dans cette commande je pouvais choisir jusqu’à trois sachets de gingembre, trois de wasabi, trois flacons de sauce soja et paires baguettes. Notons la petite annotation “Les produits annexes sont à titre indicatif”. La boutique se laisse le droit de modifier les quantités”. Apparemment vrai, je n’ai reçu que 2 sauces soja au lieu des trois demandés et malheureusement, le gingembre était du “cheap” à base de petits copeaux.

Photo du “white dragon rolls” sur leur siteweb qui fait envie
Le “white dragon roll” que j’ai reçu qui ne me fait pas envie

Bref, pour une première expérience, elle était décevante et je ne pense pas réessayer de si tôt. Je ne comprends pas pourquoi cette “piètre” prestation de Sushi Shop qui a pourtant les moyens et l’expérience pour faire bien mieux que ça, serait-ce une stratégie de tout miser sur le beau que le bon.

Petite anecdote : J’ai aussi reçu par email une demande de feedback via la société “Avis Vérifiés”, étant donné que mon feedback était peu glorieux, j’ai reçu un second email “processus de médiation” avec le contenu suivant :

– – –
Les avis négatifs sont placés en modération pendant 30 jours, ce qui donne la possibilité au e-commerçant de vous répondre avant que votre commentaire soit publié. Deux raisons à cela :

En tant que tiers de confiance, il est plus équitable que les deux parties aient la possibilité de donner leur version des faits avant publication de l’avis

Il arrive parfois que des internautes laissent des commentaires injurieux/diffamatoires , d’où la nécessité de ce délai de modération afin de ne pas publier des messages à caractère dégradant.
– – –

Je ne sais pas si je serais publié, d’ailleurs je ne sais même pas où sont publiés ces avis, il n’y a pas de lien sur leur site web, pas de page “avis clients” et le lien pour leur blog est mort. 1 mois après, je n’ai toujours pas eu de suite à cet email.

J’ai été très déçu de ma commande et peu élogieux dans ma critique, je me suis dit que c’était peut-être mon exigence qui est trop élevée, j’ai donc fait quelques recherches sur Sushi Shop (facebook, tripadvisor, etc.) et je suis tombé sur des commentaires et photos qui ne sont pas triste à lire et à voir, beaucoup de mécontents principalement sur le temps de livraison, le service client et la qualité. Selon leur site web, l’idée en 1998 est la livraison à domicile de sushi de qualité, à prix abordable, nous en sommes loin de l’idée première, sont-ils devenu trop gros pour contrôler la qualité ? Je plains aussi  un peu ces grands chefs français (Lignac, Marx, Robuchon ou Piègre) qui avaient associé leur image en faisant des créations pour Sushi Shop, on est loin de leur esprit soigné et méticuleux.


Cela me donne la même impression de “tas” qu’avec mon “white dragon roll”
Cette photo de Sushi Shop est fournie gracieusement par TripAdvisor

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

EnregistrerJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.