Le Oniwa à Lausanne (Japonais, Chinois)

Dernier restaurant japonais ouvert à Lausanne, il est situé près du pont de Chauderon en haut de l’avenue de Tivoli, il remplace le “Ma mère m’a dit” dont il a gardé pas mal de sa décoration tout en ajoutant des petites touches asiatiques. Les prix sont assez attractifs, la cuisine est correct par rapport aux portions et prix.

Notre déjeuner :

Tofu frit (CHF 10.00)
Brochette de poulet et poireau (CHF 8.00)
~
Menu Sushi 2 (CHF 30.00)
Menu Japonais 2 (CHF 21.00)
~
Thé vert, théaire, refill (offert) 2x
Café (offert) 2x

76 francs pour deux personnes

Tofu frit : Il était correct sans plus, c’était simplement bien servi pour le prix avec un gros bloc de tofu bien doré servi en sauce avec un peu de radis râpé, mais le problème avec un si gros morceau, c’est que c’était à peine tiède à cœur.

Menu japonais 2 : C’était bien servi mais décevant au niveau de la qualité, c’était servi dans une boite compartimentée, un bento, ce midi, il y avait une “entrecôte” de boeuf avec du riz, des haricots rouges et des légumes blanchis (pois-mangetout, brocolis) et il y avait également une salade de fruit (melon, kiwi, orange, ananas).

L’entrecôte était tiède, peu colorée, élastique, il fallait bien mâcher, il n’y avait pas un bout de gras, ça ressemblait plus à un steak qu’à une entrecôte, les légumes étaient un peu fade et je suis pas trop pour l’idée de servir la salade de fruits en même temps que tout les autres met bien que ça soir pratique de tout mettre dans le bento.

Menu sushi 2 : C’était copieux, bien servi pour le prix mais un peu décu de la qualité, je recherche une qualité supérieure quitte à payer plus. Le menu était composé d’un assortiment de 14 pièces composé de cinq nigiri, quatre maki, quatre uramaki et un rainbow roll, on pouvait y retrouvé de l’anguille, de l’omelette de la crevette ou du surimi mais l’essentiel des ingrédients était basé sur du thon, saumon, concombre et avocat.

Encore une fois, c’était plutôt correct pour le prix mais ce n’est pas cette qualité que je cherche, riz trop présent, découpe un peu grossière, et je n’aime pas trop les uramaki roulés dans des assaisonnements que ce soit de la ciboulette, du sésame ou du tobikko.

La situation : Le Oniwa (avenue de tivoli 8, 1007 Lausanne, +41 21 312 69 69) est un restaurant japonais et chinois situé sur le haut de l’avenue de Tivoli, il est ouvert du lundi au vendredi (11h à 14h30 et 18h à 23h) et les samedis et dimanches soirs (18h et 23h).

Le cadre : Le restaurant possède un sushi-bar, un petit salon, une terrasse et une salle d’un peu moins de vingt couverts, le style du “M’a mère m’a dit” est pas mal resté avec juste quelques décorations asiatiques en plus.

L’ambiance : Il y avait huit personnes en compris nous et quelques personnes sur la terrasse pour un café et autre, c’était donc assez calme.

La carte : A midi il y a quatre propositions, à la carte le choix des sushis est vaste, il y a des mets japonais et chinois.

Le staff : Il y avait une personne en salle , une personne au sushi-bar et je crois deux personnes en cuisine.

La rapidité : La cuisine et le service ont été rapides, sans attente particulière.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.