Le Moulin d’Assens à Assens (Rôtisserie)

Je voulais faire découvrir cet endroit à mes deux amis et qui plus est, faisait déjà plus d’un an que je n’avais pas eu l’occasion d’y revenir, c’était la bonne occasion car nous sommes en pleine période du gibier qui est l’une de leur spécialité et ils sont réputés pour cela.

Notre aventure commence à Lausanne, après une quinzaine de minutes à suivre à peu près le trajet du LEB jusqu’à l’entrée d’Assens qui faut traverser complètement, nous arrivons au Moulin d’Assens (route du Moulin 15, 1042 Assens, +41 21 882 29 50) qui est un restaurant rôtisserie française, il est ouvert du mercredi midi au dimanche midi ainsi que le mardi soir du 1er septembre au 31 mars de 11h30 à 14h30 et de 19h à 23h30. L’établissement est une belle maison en bordure de forêt et de la rivière, isolée de la civilisation et du bruit avec son petit parking attenant très pratique.

Après avoir franchie la porte et nous sommes arrives dans une grande salle au style rustique et chaleureux, cadre en bois, ustensiles de cuisine en cuivre, veille porcelaine, les décorations d’antan de manque pas et contribue au charme de l’endroit.

Le service était assurée par la patronne et un serveur, c’était un service souriant, sympathique et amicale, voire même chaleureux, un repas en toute en décontraction.

A peine assis que l’on nous avait servis une belle assiette de bouchées apéritives composée de petits feuilletés un brin trop salé à mon gouté, des carottes et champignons au vinaigre et des olives noires et vertes.

Puis on nous a donné la carte des mets, il y avait des plats et des menus du jour très modulable avec en plus le choix à la carte, à préciser que les plats “grillade au feu de bois” ne se fait pas à la cheminée mais en cuisine lors du déjeuner, excepté le dimanche. Après quelques minutes de lecture et questions sur ce qui pouvais se faire ou pas, notre choix s’était porté sur :

Notre déjeuner :

Légumes marinés au vinaigre
Olives noires et vertes
Feuilletés

Menu * Ballade au Moulin * (CHF 128.00)

Le Marbré de Foie gras de Canard et Joues de Sanglier en daube 3x
Compote de Coings à la vanille, Granny Smith au vinaigre de pomme
~
Le Suprême de Grouse d’Ecosse cuit sur la braise 3x
Soufflé de pommes de terre, toast campagnard
~
L’Entrecôte de Cerf saisie dans la cheminée 1x
Choux de Bruxelles et Prunes en aigre-doux

Le Filet Mignon de Sanglier lardé au Romarin 2x
Grillé dans la cheminée, panais rôti et oignons grelot
~
Crème brulée à la sauge et son granité 1x

Le Soufflé glacé à la Mirabelle de Goumoens 2x
Et son Ratafia sucré- salé
~
Jus de tomate 20cl (CHF 4.50) 2x
Henniez verte 100cl (CHF 9.00)
Henniez verte 100cl (offert)
Champagne 10cl (offert)
Thé, café et mignardise (offert) 3x

402 francs pour trois personnes

Nous avons commencé par une Amuse bouche, c’était une crème de courgette servie avec un escargot légèrement fariné et frit, c’était délicieux, la crème avait de la rondeur et du goût, j’y avait personnellement senti comme un goût de fromage frais “boursin”, l’escargot lui, était tendre et croustillant, une bouche que je pourrais mangé à l’infini.
Amuse boucheEnsuite en première entrée, notre Marbré de Foie gras de Canard et Joues de Sanglier en daube, compote de Coings à la vanille Granny Smith au vinaigre de pomme était très bon, joliment dressé, c’était aéré et coloré, servi avec une petite brioche ainsi qu’un pain fait maison avec de la farine locale.
Marbré de Foie gras de Canard et Joues de Sanglier en daube, compote de Coings à la vanille Granny Smith au vinaigre de pommeNotre seconde entrée était un Suprême de Grouse d’Ecosse cuit sur la braise, soufflé de pommes de terre, toast campagnard, quelle odeur quand il ‘était arrivé à table avec une présentation simple et propre, mon suprême était un peu trop cuit pour moi, le goût était corsé et puissant mais reste encore relativement correcte, j’en ai mangé des plus faisandées, cependant la partie proche de la jointure était quand même plus corsée, j’avais adoré le toast sur lequel était tartiné la terrine à base des abats et des chutes de la Grouse, le soufflé de pommes de terre bien coloré était excellent, moelleux dedans et croustillant dehors, il y avait aussi quelques fruits rouges dont le nom m’échappe.
Suprême de Grouse d’Ecosse cuit sur la braise, soufflé de pommes de terre, toast campagnardEn plat principal, pour moi c’était Le Filet Mignon de Sanglier lardé au Romarin, panais rôti et oignons grelot avec pas moins de douze garnitures, je ne me souviens plus de toutes les préparations mais il y avait du chou rouge, des choux de Bruxelles, un panais, des champignons, un marron, un poire à botzi, des quartiers de prune, une compote de pomme et des spaetzli déclinés natures, herbes et épinards.

La viande avait bon goût, la cuisson était un peu trop cuite à mon goût rendant la chair parfois tendre, parfois un peu plus ferme et rugueuse, le jus était délicieuse, bien réduite et corsée.
Le Filet Mignon de Sanglier lardé au Romarin, panais rôti et oignons grelotEn dessert, j’avais choisi le Le Soufflé glacé à la Mirabelle de Goumoens et son Ratafia sucré- salé que j’avais demandé sans alcool, un dessert frais et léger sans être trop sucré, parfait après un repas fort copieux.
Le Soufflé glacé à la Mirabelle de Goumoens et son Ratafia sucré- saléEn conclusion, c’était un très joli repas, l’accueil et le service était en toute décontraction dans une ambiance et un cadre assez uniques dans leur genre.Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.