Le Ma-Jong à Lausanne (Japonais)

Les prix sont attractifs mais la qualité et le plaisir sont discutables, les nigiris étaient assez bons mais les gunkans-tartares étaient décevants à mon goût, très peu de garnitures, ce qui va de paire avec le prix mais la sauce tartare qui était présent sur tout les gunkans quelques soit les garnitures avait un goût trop dominant, ce n’était pas top. A chacun de décider ce qui prime dans leur choix, je préfère la qualité au prix donc pas sur que ça soit une adresse qui me corresponde.

Mon déjeuner :

Nigiri saumon, 2pces (6fr)
Nigiri maquereau, 2pces (6fr)
Nigiri daurade, 2pces (6fr)
Nigiri anguille, 2pces (6fr)
Gunkan foie gras, 2pces (6fr)
Gunkan Saint-jacques, 2pces (6fr)
Gunkan boeuf, 2pces (6fr)
Gunkan oursin, 2pces (6fr)

* * *

Oishi green tea 5dl (3.50fr)

51.50 frs. pour une personne

Dans l’ensemble les nigiris étaient corrects, bons, petit format, les poissons de bonne qualité.

Les gunkans étaient à l’inverses plutôt décevant, peu de garniture, ce qui expliquent le prix mais peu de plaisir avec un point en commun à tous, l’unique sauce tartare aux goûts dominants.

La situation : Le Ma-Jong (Escaliers du Grand-Pont 3, 1003 Lausanne, +41 21 329 05 25) est un café-restaurant asiatique ouvert lundi au jeudi (11h30 à 22h30), vendredi et samedi (11h30 à 24h) et le dimanche (18h30 à 22h30), fermé le dimanche midi. Il est situé en plein centre-ville, la gare CFF est à cinq, voire dix minutes à pieds, la majorité des bus et les deux métros sont à quelques minutes (arrêts “Montbenon”, “St-François” ou “Bel-Air”). En voiture, le parking payant du “St-François” est le plus près et le plus simple mais pas le moins cher, sinon on peut tenter de trouver une place gratuite au alentours du parc de “Montbenon”.

Le cadre : Un restaurant assez grand sur deux étages avec une terrasse. Un cadre un peu cantine mais il y a des efforts, surtout pour l’tage du haut avec le sushi-bar, ce n’est pas si mal pour un “fast food” où on attend sa commande avec son tciket à numéro.

L’ambiance : Il y avait un peu de monde, c’était calme, les gens ne s’y attardent pas.

La carte : En plus de leur carte de mets chinois, il y a des sushis en bento et à la carte avec des plats du jour, nouilles et salades.

Le service : Il n’y en n’a pas vraiment, c’est du self service ici.

La rapidité : Deux itamaes pour préparer nos sushis, environ 25 minutes pour nos trois plateaux à la carte, ce n’était pas vraiment rapide compte tenu qu’ils n’avaient pas d’autres commandes à faire avant nous.


Agrandir le plan