Les Ventres Jaunes à Lyon (Bouchon, Français)

Parmi tout les bouchons que l’on pouvait trouver dans le quartier du vieux Lyon, il fallu que l’on tombe mal. Ce n’était pas super comme repas, correcte mais un peu décevant quand même.

Notre déjeuner :

Soupe du jour aux endives et radis noir (8€)

* * *

Menu Bressan (26€) 3x
Douzaine d’escargots en persillade 2x
Ravioles de crustacés
Cuisses des grenouilles à la façon des Dombes
Faisselle à la crème 2x
Crème caramel

* * *

Andouillette cuite au four (12.80€)

* * *

Perrier 33cl (3.80€) 2x
Crozes Hermitage dl (4€)
Thé, tasse (2.50€)
Café (2.20€) 3x
Carafe d’eau (gratuit)

119.50 € pour trois personnes

Douzaine d’escargots en persillades : C’était correct, sans plus, un plat simple et classique avec douze escargots présentés dans leurs coquilles. Les escargots étaient plutôt petits, le beurre manquait de goûts, de caractères et en plus, il y avait un léger arrière goût de rance.

Cuisses de grenouilles à la façon des Dombes : C’était décevant, il y avait un plat contenant une dizaine de cuisses accompagné d’un demi citron. Les cuisses étaient un peu trop cuites, enrobé d’une pâte mais ce n’était ni croustillant ni léger, de plus les cuisses du dessus étaient fades, j’ai donc rajouté du sel mais malheureusement je me suis rendu compte après que tout l’assaisonnement de base était parti au fond du plat, je me suis retrouvé avec quelques choses d’hyper salé.

Ravioles de crustacés : Le plat du menu que mon ami à choisi.

Faisselle à la crème : C’était correct, bon, un dessert simple avec un fromage blanc servi dans un petite coupe et arrosé de crème fraîche et servi avec un pot de sucre. Le fromage n’était pas trop acide, moelleux mais j’ai quand même du saupoudré du sucre, c’est quand même meilleurs quand c’est un peu sucré.

La situation : Les Ventres Jaunes (place Neuve Saint-Jean 2, 69005 Lyon, +33 04 78 42 16 49) est un bouchon lyonnais, ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h30 à 23h30. Il est situé au centre du Vieux Lyon dans le quartier de Saint-Jean, c’est un restaurant noyé au milieu d’autres restaurants, il a été choisi juste par chance car on voulait manger dans le coin.

Le cadre : L’établissement est minuscule, il est sur deux étages et il y a aussi une petite terrasse. La salle du rez compte un peu moins de trente couverts, celle du haut un peu plus et la terrasse environ quatorze. Le cadre est charmant, tout en bois avec des poutres apparentes mais hyper serré, les tables étaient petites, les chaises aussi, ça manquait vraiment de confort mais c’est un bouchon, faut donc pas s’en étonner. La cuisine est ouverte sur la salle sans l’être réellement, il y a juste pas de porte donc on peut en voir un petit bout.

L’ambiance : C’était presque vide aux alentours de 12 heures 30 mais ça s’est rempli petit à petit, le rez était plein et bruyant, la terrasse vide et il y avait un table d’occupée à l’étage.

La carte : Des mets français avec des spécialités lyonnaises.

Le service : Il y avait trois personnes au service, c’était sympathique mais on ressent une certaine impatience dès qu’il y a un problème de compréhension, pour la carte par exemple.

La rapidité : La cuisine a été rapide, sans attente, assuré par deux personnes.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.