Le Violon d’Ingres à Paris (Gastronomique)

Le Violon d’Ingres est l’un des restaurants de Christian Constant (Topchef) situé près de la Tour Eiffel, c’est une brasserie gastronomique avec un macaron au Guide Michelin, cuisine française, du sud, terroir dans un cadre très chic que l’on peut apercevoir depuis la rue  mais une fois la porte franchie, l’ambiance est assez décontractée.

Le Violon d’Ingres (rue Saint-Dominique 135, 75007 Paris, +33 1 45 55 15 05) est la brasserie gastronomique de Christian Constant, il est situé tout au bout de la rue Saint-Dominique côté Tour Eiffel qui était à cinq minute à pieds, il est ouvert tout les jours de 12h à 15h et de 18h30 à 23h, juste à côté, il y avait sa brasserie “Les Cocottes” qui d’ailleurs était plein ainsi que son café. Le cadre était dans un style plutôt contemporain à base de blanc et d’argent avec des murs ornés de grands miroirs et une salle toute en longueur avec au fond une cuisine ouverte, le service était efficace avec je pense au moins huit personnes, un service efficace et rapide, peut-être un peu trop, la cuisine l’était tout autant avec peut-être cinq ou six personnes, à peine les assiettes étaient enlevées que la suite était amenée. L’ambiance était vivante et décontractée, les gens étaient dans l’ensemble assez bien habillés ce qui m’avais fait un peu hésiter d’entrer car je n’avais pas envie de porter un ensemble pantalon, chemise et veste, surtout si je devais visiter Paris avant et après le déjeuner.

La carte des mets était gourmande et variée, les entrées étaient à environs 25 euros, les plats 45 euros et les desserts 15 euros, il y avait aussi un menu du jour à 47 euros comprenant une entrée, plat et dessert ainsi qu’un verre de vin et café. Mon ami avait choisi le menu et moi à la carte.

Menu du jour (EUR 47.00)
Fricassée de supions et seiche aux aromates au piment d’Espelette
~
Médaillons de veau aux câpres, artichauts à la barigoule
~
Soupe de fruits rougesFricassée de supions et seiche aux aromates (EUR 23.00)
Et piment d’Espelette
~
Noix de ris de veau braisées jus à la réglisse (EUR 45.00)
Frite de polenta et lard Colonnata
~
Soufflé chaud parfumé à la vanille de Madagascar (EUR 15.00)
Glace à la Chartreuse des moinesJus de tomate 20cl (EUR 7.00)
~
Chateldon 50cl (EUR 7.00)
Café crème (EUR 5.00)149 euros pour deux personnes

Le service a été ultra rapide, nous étions à peine assis que l’on nous amenait déjà le beurre, le pain ainsi qu’un Amuse bouche alors que nous n’avions même pas encore commandé à boire ni choisi notre repas, pas très grave mais ça donnait une impression de “dépêche toi”, la mise en bouche était composée de quatre petites tranches de pain toastées garnies de foie gras marbré à la langue de veau, fondant, gourmand et goûtu.

Peu de temps après notre choix, nous avons rapidement reçu nos entrées, une Fricassée de supions et seiche aux aromates au piment d’Espelette avec des olives en tempura, une petite brunoise de chorizo et une tombée de tomate, c’était excellent et délicieux, les supions étaient farcis avec un appareil “zéphyr” (crème et Saint-Jacques) mais ni moi ou mon ami n’avaient senti les Saint-Jacques mais l’onctuosité de la farce était très agréable en bouche tandis que les lamelles de seiche étaient tendres.A noter que moi qui avais choisi ce plat à la carte à 23 euros, j’avais reçu la même portion que celui de mon ami qui l’avait en entrée dans son menu du jour à 43 euros, je n’étais pas certain que les choses aient été équitable.

2014_04_16_02

 En plats principaux, mon ami avait le Médaillons de veau aux câpres, artichauts à la barigoule qu’il avait adoré, une belle portion copieuse avec une viande rosée comme voulue, juteuse et tendre.

2014_04_16_05

 Ma Noix de ris de veau braisées jus à la réglisse, frite de polenta et lard Colonnata était tout aussi excellente, le ris était caramélisé à l’extérieur, moelleux, il manquait peut-être un peu de cuisson pour certain mais personnellement n’ayant pas peur du cru, c’était ok, pour ceux qui n’aimerait pas la réglisse comme moi, on ne sentait pas vraiment son goût mais plutôt son côté doux, donc c’était parfait.

2014_04_16_03

Le ris de veau était accompagné d’une frite de polenta bien faite, dorée, moelleuse et légèrement croustillante.

Mon ami avait choisi en dessert une Soupe de fruits rouges pour son menu qui était simple, bonne, jolie et fraîche, composée de mûres, fraises, framboises, raisinnets et parsemée de feuilles de menthe ciselée.

2014_04_16_06

Pour ma part, j’avais opté pour le Soufflé chaud parfumé à la vanille de Madagascar, glace à la Chartreuse des moines que j’avais remplacé par un sorbet poire mais faute de stock, c’était cassis au final. Il sentait et était très bon, fendu devant vous pour y glisser le sorbet, c’était la première fois que l’on me le servait de cette façon, le soufflé était très aéré avec une texture un peu collante.Conclusion : C’était un super repas, les portions étaient généreuses dans l’ensemble mise à part l’entrée qui était un peu légère mais au final, nous avions assez bien mangés. Bonus du repas, la présence du chef Constant qui était avec je vous donne dans le mille, Petitrenaud de l’émission “Les escapades du Petitrenaud”, nous avons également profité d’acheter le livre de Constant pour les lui faire signer, si il n’est pas là, il sera envoyé chez vous et signé.

Enregistrer

Enregistrer