Le Vaudois à Lausanne (Brasserie)

Le Vaudois est une célèbre brasserie présente à Lausanne depuis de très longues années, les propriétaires ont peut-être changés au fil du temps mais la carte a peu changée, ils sont tout le temps ouverts, cuisine non-stop, très bien située au centre-ville, parking et transports publics à proximités, ils n’ont que des bons arguments, mise à part peut-être une cuisine pas toujours constante, il se peut que l’on tombe sur des plats parfois décevant selon vos goûts.

Le Vaudois (place de la Riponne 1, 1005 Lausanne, +41 21 311 22 22) est une brasserie proposant une cuisine traditionnelle, ils sont ouvert tous les jours de 7h00 à 24h00, samedi jusqu’à 01h00 et dimanche dès 8h00, les horaires de cuisine sont de 11h30 à 23h15, jusqu’à 0h00 le vendredi et samedi. L’établissement est immense avec une salle, une terrasse couverte et chauffée et au sous-sol trois salles polyvalentes modulables, il y a de quoi faire de grès grand banquet. Le cadre  m’est sympathique bien que leur chaise en bois m’a été particulièrement inconfortable aujourd’hui, l’ambiance est-ce que l’on attend d’une brasserie : c’est conviviale et bruyante, il y a beaucoup de monde.

La carte des mets est bien étoffée avec des suggestions de saison avec aussi des propositions dominicales, il y en a pour tous les goûts : viandes, poissons, salades, fromage, abats et fondues. Le staff est efficace, je l’ai trouvé rapide, souriant et sympathique. La cuisine a été rapide, un peu trop peut-être.

Notre déjeuner :

Salade verte (CHF 6.50)

Carpaccio de boeuf, 100 gr. (CHF 16.50)
Au pesto de rucola, pignon et pistache, copeaux de parmesan
~
Suprême de poulet français à la moutarde à l’ancienne (CHF 28.50)

Boudin noir de campagne à l’échalote confite (CHF 25.00)

San Pellegrino 50cl (CHF 5.00)
Coca Cola 33cl (CHF 5.00)
Café (CHF 3.60) 2x

93.70 francs pour deux personnes.

Nos entrées sont très vite servies, même trop, étant donnée la taille de l’établissement, la fréquentation, il est très peu probable qu’il s’agisse de cuisine minute, une bonne mise en place préalable est nécessaire, voir obligatoire. L’assiette glacée de mon carpaccio confirme ma logique, le carpaccio de boeuf est correct et bien servi, la viande et juteuse, les tranches sont fines, c’est généreux en rucola et en parmesan , la présence de fromage râpé “caché” dessous fait un peu bizarre, les tranches sont fines et juteuses, la pesto de rucola, pignon et pistache manque à mon avis de goût et de corps.

Carpaccio de boeuf au pesto de rucola, pignon et pistache, copeaux de parmesan

En plat, j’ai pris un Boudin noir de campagne à l’échalote confite accompagné d’une purée de pommes de terre, d’une compote de pomme et de marrons glacés. Le boudin est de bonne taille, il est entaillé sur la longueur pour facilité la dégustation, il m’a l’air ni rôti ou poêlé mais plutôt poché, l’échalote confite est servie en énorme en quantité, la purée de pomme de terre est bonne et lisse, la compote gourmande et les marrons tendres.

Boudin noir de campagne à l’échalote confite

Mon ami a pris une salade verte qui n’est normalement pas proposée sur la carte mais il a pu l’avoir sans problème, en plat, il choisit le suprême de poulet français à la moutarde à l’ancienne, il l’a trouvé bon et très copieux, ni moi ni lui avons réussi à finir nos plats.

Suprême de poulet français à la moutarde à l’ancienne

Aujourd’hui, j’ai plutôt bien mangé et été ravi de mon repas, ce qui n’a pas toujours été le cas, en une dizaine d’années j’ai eu de bonne et de mauvaise surprise mais ça reste globalement à mon avis une adresse sympathique et surtout très pratique.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.