Le Terminus à Sierre (Gastronomique)

Repas “à la carte” au restaurant gastronomique de Didier de Courten situé dans l’hotel Le Terminus, une des grandes tables de Suisse cités dans de nombreux, la facture fut onéreuse, un choix à la carte dans un tel endroit n’est pas judicieux mais à la soirée fut agréable et délicieuse, c’est ce qui compte.

Nous sommes arrivés vers 19 heures au restaurant Didier de Courten (rue du Bourg 1, 3960 Sierre, +41 27 455 13 51), c’est un restaurant gastronomique qui porte le nom de son chef, il est ouvert du mardi au samedi de 12h à 13h et de 19h à 21, il est situé tout près de la gare ce qui est très pratique pour les non-motorisés, il n’y a presque personnes, simplement quelques gens qui prennent l’apéritif au petit salon, 45 minutes plus tard après la prise de la commande, nous sommes passés au restaurant qui était déjà très rempli, finalement je crois que peu de gens passent par le salon. Le cadre est très joli, il y a du volume, de l’espace, les tables sont grandes, nous sommes confortablement assis dans une ambiance tamisée mais assez lumineuse avec des couleurs chaleureuses. Le staff est en nombre, accueil avenant, sympathique, souriant et chaleureux mais pas vraiment rapide, il y a de l’attente lors de la prise de commande, des fromages et à l’addition mais il faut tenir compte que le restaurant est également complet. Le rythme de la cuisine est bon, pas trop lent, ni trop rapide, juste un peu d’attente en début et fin de repas.

Ils ont une jolie carte de mets composée de six entrées, quatre poissons, quatre viandes, fromages et six desserts, les poissons ne sont pas vraiment des plats principaux mais à classer plutôt parmi les entrées, en légèrement plus copieuses, il y a également quatre menus de 145 à 220 francs.

Notre dîner :
Oeuf de caille poché, caviar, émulsion d’asperges
~
Gnocchi aux asperges
~
Une barquette de chair de tourteau à la pulpe de citron bergamote (54fr) 2x
Une grosse crevette marinée à l’huile de menthe verte, et une crème de sardines
~
Des dentelles de boeuf en carpaccio aux amandes douces (54fr)
Aux artichauts poivrade et un fuseau croustillant au vieux parmesan Reggiano
~
Une compression de morilles fraîches aux pieds de cochon et aux ris de veau (54fr)
Une crème prise aux asperges vertes, et un velouté au vin jaune et au lard
~
Les grosses langoustines rôties sur des tomates coeur de boeuf à l’italienne (84fr) 2x
Des pétales d’ail noir Aomori, et des supions au beurre de curcuma
~
L’agneau du Bourbonnais rôti aux saveurs équatoriales, au poivre de Malabar (84fr) 2x
Et aux noix de macadamia. Une mousseline de pomme ratte au lait de brebis~Les fromages d’alpages et de laiteries affinés (24fr) 2x
~
Une tartelette chaude sablée à la rhubarbe, un vacherin contemporain (32fr)
A la fleur de sureau, et une dentelle croustillante aux pêches jaunes

Des fruits rouges et noirs sur le thème d’un St-Honoré à la crème reine des prés (32fr)
~
Flute de champagne (27fr)
Cru auverre (12fr) 2x
Cru au verre (16fr
Cru au verre (20fr) 2x
Henniez verte 5dl (7fr) 3x
Café, mignardise (7fr) 2x

806.00 francs pour deux personnes

Oeuf de caille poché, caviar, émulsion d’asperges : Sympathique mise en bouche qui accompagne notre apéritif, l’oeuf mollet bien fondant se marie bien avec le goût du caviar, un contraste agréable, l’émulsion d’asperges est aérée avec un goût assez corsé.

Gnocchis aux asperges : Ils sont bons mais n’ont rien de particulier, des petits gnocchis bien cuits, légèrement élastiques avec des rondelles d’asperges croquantes.Gnocchis aux asperges
Une barquette de chair de tourteau à la pulpe de citron bergamote, une grosse crevette marinée à l’huile de menthe verte, et une crème de sardines : C’est excellent, la chair de tourteau liée est onctueuse, elle a du goût avec une texture croquante grâce à un légume émincé très finement, peut-être du poireau ou de l’oignon nouveau. La crevette est très bonne, juste cuite, couleur nacre et croquante. Un plat croquant et moelleux, aux goûts frais, acidulé et un peu salé.Une barquette de chair de tourteau à la pulpe de citron bergamote, une grosse crevette marinée à l’huile de menthe verte, et une crème de sardines

Des dentelles de boeuf en carpaccio aux amandes douces et aux artichauts poivrade et un fuseau croustillant au vieux parmesan Reggiano : C’est très bon, un plat coloré, graphique et léger avec des textures tendres et croustillantes aux goûts poivrés et acidulés. Le boeuf est fin et tendre, les artichauts sont bien cuits, tendres et doux, les fuseaux sont croustillants et on y sent bien le vieux parmesan.Des dentelles de boeuf en carpaccio aux amandes douces et aux artichauts poivrade et un fuseau croustillant au vieux parmesan Reggiano :
Une compression de morilles fraîches aux pieds de cochon et aux ris de veau, une crème prise aux asperges vertes, et un velouté au vin jaune et au lard : Un plat choisie par mon amie qui m’a l’air sympathique, elle souligne un manque de présence de la part du ris de veau que je trouve également un peu absent, d’ailleurs, je n’ai même pas senti celui du cochon, par contre on y sent très bien celui des morilles qui sont tendres et pleines de goûts.Une compression de morilles fraîches aux pieds de cochon et aux ris de veau, une crème prise aux asperges vertes, et un velouté au vin jaune et au lard

Les grosses langoustines rôties sur des tomates coeur de boeuf à l’italienne, des pétales d’ail noir Aomori, et des supions au beurre de curcuma : C’est excellent, les langoustines sont bien cuites, croquante, une belle couleur blanche, légèrement translucide, les tomates sont tendres et juteuses, l’ail a un étonnant goût doux et sucré, les supions sont coupés en fines rondelles croquantes.Les grosses langoustines rôties sur des tomates coeur de boeuf à l’italienne, des pétales d’ail noir Aomori, et des supions au beurre de curcuma
L’agneau du Bourbonnais rôti aux saveurs équatoriales, au poivre de Malabar et aux noix de macadamia. Une mousseline de pomme ratte au lait de brebis : C’est très bon dans l’ensemble, un plat servi en deux services, lors du premier service, la viande est tendre et juteuse mais elle a une certaine fermeté qui la rend un peu consistante sous la dent, alors que la viande du second service est totalement tendre, un morceau qui je pense a eu plus le temps de reposer permettant à la chair de se détendre suite à la cuisson. La panure-croûte est croquante, légèrement relevée, ça va bien avec l’agneau, la garniture est assez douce avec une masse d’ananas gélifiée, des bâtonnets de patate douce et une purée onctueuse et légèrement granuleuse.L’agneau du Bourbonnais rôti aux saveurs équatoriales, au poivre de Malabar et aux noix de macadamia. Une mousseline de pomme ratte au lait de brebis
Les fromages d’alpages et de laiteries affinés : Un joli assortiment avec un bon nombre de choix locaux, servi avec quelques garnitures sucrées.

Une tartelette chaude sablée à la rhubarbe, un vacherin contemporain à la fleur de sureau, et une dentelle croustillante aux pêches jaunes : Une tartelette chaude sablée à la rhubarbe, un vacherin contemporain à la fleur de sureau, et une dentelle croustillante aux pêches jaunes :
Des fruits rouges et noirs, sur le thème d’un St-Honoré à la crème de reine des prés : Les desserts sont sympathiques mais je ne suis pas vraiment un amateur de choses sucrées, mais ils sont visuellement très réussis, colorés avec du volume.Des fruits rouges et noirs, sur le thème d’un St-Honoré à la crème de reine des prés :
Conclusion : Un excellent repas, le cadre et le service sont supers,  la cuisine est très belle, détaillée, technique mais un peu légère. Un peu d’attente en début et fin de repas mais ça permet au moins de profiter un peu plus longtemps de la soirée. Ils ont un menu découverte avec un rapport qualité prix très attractif, pour avoir tester les deux, menu et à la carte, les menus s’avèrent plus avantageux, autant pour le prix que la découverte.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.