Le P’tit Lausannois à Lausanne (Français)

Retour chez Le P’tit Lausannois, quelques mois après ma dernière visite, histoire de dire bonjour et prendre des nouvelles de Stéphane et de Natacha ainsi que de manger de bons petits plats gourmands.

Le P’tit Lausannois (rue du Tunnel 14, 1005 Lausanne, +41 21 311 45 60) est un restaurant proposant une cuisine française, ils sont ouverts du lundi au samedi de 10h à 15h et de 18h à 23h, fermé le samedi midi et dimanche, ils sont situés au centre-ville, proche des transports publics avec les bus n°8, 7 ou 16, le métro M2, en voiture il y a le parking de la Riponne ou la place du Tunnel. L’établissement est petit avec 28 couverts, un cadre sobre, propre, dans des tons gris, une décoration légère, c’est sympathique, ce soir, l’ambiance est assez animée avec cinq ou six tables.

La carte des mets est courte et les prix sont dans l’ensemble un peu plus élevés que la moyenne mais notons parmi le choix des plats à des prix plus abordables, pour ce coût, on nous propose des produits frais et cuisinés à la minute, c’est gourmand et bien servi pour ma part,. En salle, il y a Natacha, le service est rapide, sympathique, souriant et amicale, en cuisine, il y a Stéphane avec un aide de cuisine, c’est toujours rapide mais comme il le dit, vaut mieux prendre son temps et sortir un plat impeccable que rapide et moyen.

Mon dîner :

Salade de dents de lion, lardons, croûtons, œuf poché (CHF 14.00)
~
Carpaccio de veau mariné au vinaigre de poivron rouge et piment d’Espelette (CHF 42.00)
Pommes sautées et salade verte
~
Le croustillant de poire au chocolat noir (CHF 12.00)
~
Coca Cola Zero 33cl (CHF 4.20)
Café (offert)

72.20 francs pour une personne

Débutons par une petite mise en bouche avec ce cabillaud détaillé en une fine tranche poêlée, colorée et tendre, assaisonnée d’un vinaigre de cassis, cette simple bouchée m’a mis une petite claque, la tendreté du poisson légèrement croustillant avec la gourmandise du gras et le peps de l’acidité du vinaigre, c’est fabuleux.

En entrée, je trouve ma Salade de dents de lion, lardons, croûtons, œuf poché très bonne, c’est proprement dressé, il y a une odeur alléchante, la portion est adéquate, quelques coups de couteau dans la salade pour facilité la dégustation, des croûtons bien dorés et croustillants sentant bon le beurre, des lardons gourmands et un oeuf bien poché, enfin presque, j’aurais aimé légèrement moins cuit, plus coulant mais je pinaille un peu, même beaucoup.

salade de dents de lion, lardons, croûtons, œuf poché

Après, en plat, je me laisse tenter par le carpaccio de veau mariné au vinaigre de poivron rouge et piment d’Espelette, pommes sautées et salade verte. J’adore les carpaccio, dès qu’il en y a sur la carte, j’en prend à coup sure. La viande est fraîche, coupée au couteau, les tranches sont donc en conséquence assez épaisses, malgré la qualité de la viande, même si la chair est tendre, elle demande un peu de mastication. Le vinaigre apporte beaucoup de douceur et de fraîcheur au plat. Quand je pense que le chef me dit la quantité de viande dans ce plat, je me dis que ces carpaccio aux tranches extrêmement  fines et gorgées d’humidité ne doivent même pas contenir 100 grammes de viandes, ça fait cher le kilo de viande surgelée car un carpaccio industriel sont souvent en tranches très fines, rondes et humides, ils se vendent généralement entre 15 et 25 francs, entrée ou plat. Attention, quand vous rencontrez des carpaccio avec ces critères, ce n’est pas forcément industriel.

carpaccio de veau mariné au vinaigre de poivron rouge et piment d’Espelette, pommes sautées et salade verte

En dessert, bien que n’ayant plus trop faim, le croustillant de poire au chocolat noir me tente bien lors de la lecture de la carte, c’est joliment présenté, c’est assez copieux, le croustillant à base de caramel et amande m’est plutôt difficile à manger, trop de caramel à mon goût, les poires sont bien cuites, fermes mais tendres, la mousse de chocolat est bonne, elle n’est pas trop sucrée, laissant un côté légèrement amer assez agréable.

Croustillant de poire au chocolat noir

Conclusion : Une adresse sympathique qui est très bien placée au centre-ville et facile d’accès, il propose une cuisine française simple et bonne, copieuse à des prix justes, la carte est courte ce qui est souvent synonyme de produits frais, une adresse à découvrir et à revenir.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.