Le Prieuré à Pully (Français)

J’ai enfin testé le “nouveau” Prieuré à Pully qui était fermé depuis un petit moment suite à la rénovation du bâtiment ainsi qu’au départ du chef Michel Theux-Berucq qui officie maintenant à Morges, maintenant le restaurant a une nouvelle direction et brigade dirigés par M. Hervé Acosta et son épouse.

Le Prieurié (avenue du Prieuré 2A, 1009 Pully, +41 (0)21 728 27 40) est un restaurant français mi brasserie mi gastronomique situé presque au centre de Pully, non loin de la gare, du centre commercial, il est ouvert du mardi au samedi. L’établissement proposait deux salles, une au style brasserie et l’autre plus restaurant, j’étais dans la partie restaurant, le cadre ne m’a pas semblé avoir beaucoup changé mais mon dernier repas ici date de pas mal de temps, donc je ne pourrais être sure, il y avait 28 couverts, le service était assuré par monsieur Acosta lui même et d’un serveur, un service sympathique, pas très rapide mais ni trop lent non plus.

La carte des mets était alléchante, à midi il y avait deux plats du jour à 22 francs avec soupe ou salade en entrée ainsi que deux suggestions, il y avait également trois menus à 55, 75 et 95 francs ainsi qu’un choix à la carte assez varié.

Mon déjeuner :
Carpaccio de boeuf, pesto de basilic, écaille de grana padano (CHF 25.00)
~
Roastbeef de faux-filet, sauce tartare, frites et salade (CHF 26.00)
~
Menu du jour (CHF 22.00)

Thé froid 33cl (CHF 4.50)
San Pellegrino 50cl (CHF 5.00)
Café (CHF 3.80)
86.30 francs pour une personne

Carpaccio de boeuf, pesto de basilic, écaille de grana padano : Il était bon, les tranches étaient très fines et juteuses, le pesto était fait avec en autre des olives car j’y avais senti un côté salé et amère et du coup mais pas le goût du basilic, j’avais pris ce met en portion “plat” et hormis le pain de table, il ne proposait avec ni frites ni toasts ce qui est souvent le cas avec un carpaccio en portion “plat”, de plus, il était indiqué “parmesan” sur leur site internet mais sur place c’était écrit “grana padano”.2014_05_28_01

Roastbeef de faux-filet, sauce tartare, frites et salade : Il était très bon, la viande coupée en très fines tranches étaient juteuses, la sauce onctueuse et les frites joliment dorées et bien assaisonnées. Encore une fois, c’était très léger pour un met en portion “plat”, il y avait peu de viande, les frites également en petite quantité et je n’ai pas pour habitude de demander des suppléments ce qui aurait été possible après discussion en fin de repas avec M. Acosta, je n’ai pas eu la salade qui aurait du être servi avec le plat et qui était mentionnée sur la carte, je ne savais pas si c’était un oubli ou intentionnel vu que j’avais déjà mangé un carpaccio en entrée.2014_05_28_02

Menu du jour : Il y avait ce jour là un saltimbocca alla romana avec risotto et légume et j’avais choisi en entrée le potage qui était aux légumes, un potage assez dense avec des produits finement hachés ou mixés laissant une texture granuleuse. Le saltimbocca était bon, bien que je l’aurais préféré légèrement moins cuit, la sauce était bonne mais un peu trop corsée et salée surtout avec le jambon cru mais avec le risotto, c’était très bon, le risotto était assez nature, peu lié et sans goût de fromage.2014_05_28_03

En conclusion, ce qui m’avais le plus surpris c’était d’avoir réussi à manger un carpaccio et un roastbeef en portion plats ainsi que le menu du jour, je me questionne donc sur les quantités servies.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.