Le Petit Boeuf à Lausanne (Brasserie)

Une adresse connue à Lausanne pour les amateurs de viandes, en tartares ou grillades. Mise à part un service peu avenant et des boissons aux prix surprenants, c’était sympa mais même si j’ai bien aimé mon repas j’en ferais pas l’un de mes endroits favoris

Notre dîner :

Entrecôte 250gr.(44fr) 2x
Sauce “petit boeuf”, salade, frites

* * *

Coca Cola 5dl (7.70fr)
San Pellegrino 5dl (5.60fr) 2x
Café (3.50fr) 2x

113.90 frs. pour deux personnes

Entrecôte de boeuf, sauce “petit boeuf”, frites et salade : C’était bon et copieux avec une petite salade en entrée, la viande était présentée à table avant d’être découpée et servie en deux services avec deux sauces, frites et haricots verts.

La salade : Elle était bonne. Une petite salade mêlée arrosée d’une vinaigrette simple mais pleine de goûts et en juste quantité, elle était composée de salade verte, feuilles de chêne et parsemée de noix concassées.

La viande : Elle était bonne. Cuite saignante comme voulue mais un peu trop proche du rosé au deuxième service mais elle était tout de même tendre, j’y ai senti une petite note acide mais qui au final, ne m’a pas vraiment gêné, juste perçue.

Les sauces : Elles étaient bonnes. Contrairement à ce qui est écrit sur la carte, ils nous ont apporté deux sauces, servies dans des saucières qui étaient sur des supports chauffées avec des bougies.

Sans réel explication, ni du service ou de la carte, on ne sait pas vraiment de quoi elles étaient faites, il y en avait une assez liquide et légèrement relevée, l’autre était plus épaisse avec un léger goût de champignons.

Les frites : Elles étaient bonnes, d’un format allumette, elles étaient fines, assez colorées et croustillantes.

Les haricots : Ils étaient corrects, bons mais d’une couleur trop foncée, terne, ils étaient très cuites, trop cuites, donc évidement bien tendres.

La situation : Le Petit Boeuf (avenue du vingt-quatre janvier 4, 1004 Lausanne, +41 21 648 91 01) est un restaurant français dans un style bistrot, brasserie. Il est ouvert du lundi au samedi, horaires coupés, proche du centre ville, de Beaulieu et de Chauderon. Il est desservi par les bus n°2 et 21 (arrêt “Beaulieu”) ou le n°4 (arrêt “Ecole du commerce”). En voiture, le plus simple serait de choisir le parking payant de “Beaulieu” à moins de tenter sa chance dans les rues avoisinantes dans un quartier résidentiel.

Le cadre : L’établissement possède une terrasse, ombragée, à flanc d’immeuble mais fermée pour l’instant. Dedans, il y a deux salles dans un cadre de bistrot, un décor simple, boisé, très serré.

L’ambiance : En n’ayant pas réservé dans un lieu réputé même en milieu de semaine, on joue avec le feu, c’était très rempli et on a failli avoir la table juste en face de l’entrée qui doit être vraiment pas terrible entre les gens qui entrent et qui sortent.

La carte : Chez eux, la star c’est le boeuf sous bien des formes : en tartare, grillée, flambée ou en carbonnade avec quelques entrées et suggestions du chef.

Le service : Il était assuré par de nombreuses personnes, c’était correct mais il manquait une touche de sympathie, de courtoisie mais avec le nombre de plats qu’ils ont à préparer à table, il faut bien se presser pour ne pas que ça traîne.

La rapidité : La cuisine et le service ont été rapides.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.