Le Moulin d’Assens à Assens (Rôtisserie)

Une adresse réputée pour leur viandes cuites au feu de bois et encore plus lors de cette période où ils proposent du gibier. C’était un repas sympathique, on a bien mangé, c’était bon et copieux.

Samedi midi, nous étions arrivés vers 12h30 avec une réservation faite un peu plus d’une heure avant. La réservation n’est pas obligatoire mais vivement conseillée car même si il y a de la place, on pourrait vous refuser pour diverses raisons.

Le restaurant n’était pas évident à trouver, il était situé en dehors d’Assens et n’était pas très visible de la route mais en faisant attention, il y avait quelques indications. Le cadre était très joli, proche d’une rivière et à la lisière de la forêt avec jardin et parking.

Nous étions seules mise à part une grande tablée de plus d’une dizaine de personnes fêtant un anniversaire. Une ambiance joyeuse et conviviale dans une cadre rustique avec beaucoup de charme, j’adore leur cheminée visible depuis la salle qui permet un spectacle appétissant.

Tenu par Monsieur et Madame Laval qui était seule en salle, lui en cuisine avec un second et un aide. Le service était sympathique, agréable et attentionné, la cuisine a eu un bon rythme, peu d’attente sans aller trop vite.

La carte des mets était de taille moyenne, forte alléchante, principalement composée de viandes qui sont la spécialité de la maison mais il y a néanmoins quelques plats à base de poissons. Il y a aussi quelques menus d’affaire à midi et des menus le soir, tous modulables de 46 à 115 francs.

Notre déjeuner :
Feuilletés, olives et légumes vinaigrés
~
Soupe de melon à la sauge
~
La Pièce ronde de boeuf du Simmental en carpaccio (26fr) 3x
~
Le Carré d’agneau de Sisteron saisi sur la braise (48fr) 2x
A la sarriette, petits farcis et pomponnette

La dorade de Corse dorée sur le grill au thym-citron (45fr)
Risotto aux coques
~
Le coeur de Filet d espadon d’Italie en tartare (28fr)
Canapé d’avocat, trait de fleur de sel, feuilles d’estragon de l’herbier

Le moelleux caramel, sa glace, tranches de poires rôties (18fr)

Le parfait glacé pêche et granité menthe–poivrée (16fr)

Henniez verte 75cl (7.50fr)
Henniez bleu 50cl (5.50fr)
Coca cola 33cl (4.50fr) 2x
Thé froid 3dl (3.50fr) 2x
Café, mignardise (4.50fr)

312.50fr pour trois personnes

 

Les feuilletés en apéritif étaient bons, servis encore légèrement tièdes, il y avait aussi des olives vertes et noires ainsi que des légumes au vinaigre.

En mise en bouche une petite soupe de melon à la sauge : c’était bon, assez léger et légèrement sucré. J’y ai senti un petit goût de concombre me rappelant ainsi une sorte de gaspacho.

Le carpaccio était bon : de belles fines tranches d’un beau rouge vif, juteuses avec du goût, servi avec des copeaux de vieux parmesan et d’un peu de pesto, et pour parfumer : un peu de cerfeuil et du basilic du jardin. L’assaisonnement était bon mais ça manquait un peu de caractère.2009_08_29_01Le carré d’agneau avait vraiment une belle gueule, elle faisait très envie, la viande avait l’air d’être juteuse en plus d’avoir une odeur plus que fort alléchante.2009_08_29_022009_08_29_03La dorade présentée presque entière était bonne : ses filets étaient déjà levés facilitant grandement les choses. Sa chair était légèrement rugueuse, assez humide avec un bon goût, un poil moins cuit aurait été parfait mais je pinaille un peu. Le risotto était un peu desséché, une masse plus compacte que moelleuse, un riz légèrement croquant avec un très bon goût, on y sentait bien le goût des coques, surement mouillé avec son liquide de cuisson. En accompagnement quelques légumes : des pois mange tout, une mini carotte et des tomates confites bien acides.2009_08_29_04Le tartare d’espadon était très bon, apprêté nature, la chair de ce poisson ressemble beaucoup à la sériole : des petits dés de chair blanche légèrement translucide, une texture légèrement consistante voire croquante, un goût prononcé et un peu gras.2009_08_29_05Les desserts de mes amis avaient l’air bons, ça leur a plus en tout cas.2009_08_29_062009_08_29_07Une belle cuisine joliment présentée, bonne et copieuse avec un service charmant dans un cadre chaleureux, dommage que l’accès ne soit pas plus facile car si on n’est pas motorisé il est difficile de s’y rendre.

Au lieu de comptabiliser nos mets à la carte, ils ont facturé 3 menus “ballades” à 90 francs, nous avantageant de 11 francs, un geste appréciable.

Sur divers site Internet, j’y ai lu plusieurs commentaires assez négatifs, pourtant mes deux repas se sont très bien passés.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.