Le Moulin d’Assens à Assens (Rôtisserie)

Une excellente adresse pour les viandes cuites au feu de bois. On a très bien mangé, c’était bon et copieux, un repas passé dans une excellente ambiance, ils nous ont gentiment proposé un deuxième service de viande.

Notre dîner :

Légumes marinés au vinaigre, feuilletés et olives
~
Crème Dubarry et chips de lard, aspic au foie de canard, cappelletti au Mont d’Or
~
La pressée de foie gras de canard mariné (30fr) 2x
Au porto blanc, chutney de conférence et golden

Les six huîtres creuses de Marennes n°2 (27fr)
Beurre salé, vinaigre aux échalotes

La bisque de homard du Canada aux couteaux de mer (25fr)
Et moules d’Espagne en persillade
~
L’extrait de bouillabaisse “souvenir de mon enfance” (32fr) 2x
Rouget, loup, lotte, petites coquilles, rouille et tapenade
~
La côte de boeuf Simmental rôtie au feu de ceps de vigne (48fr) 3x
Os à moelle à la cuillère, galette d’Agria au gingembre

Le carré de veau du Gros-de-Vaud saisi sur la braise (48fr)
Jus réduit, garniture bourgeoise

Henniez verte 1l (9fr) 2x
Jus de tomate 2dl (4.50fr)
Coca Cola 33cl (4.50fr) 2x
Coca Cola zero 33cl (4.50fr)
Cru au verre dl (8fr) 7x
Café (offert) 4x

526 frs. pour quatre personnes

Amuses-bouches : Elles étaient bonnes. C’était gourmand et varié. La crème était légère et d’une consistante assez liquide avec des morceaux de choux-fleur dedans. L’aspic était corsé, on y sentait fortement le goût du foie de canard. Le cappelleti était sympa avec du goût sans être trop corsé.

La bisque de homard du Canada aux couteaux de mer et moules d’Espagne, en persillade : Elle était bonne. Une bisque liquide et très émulsionnée avec trois moules et deux couteaux gratinés, ils étaient très bons avec une persillade pleine de goûts, j’avais une préférence pour les moules qui étaient délicieuses, les couteaux étaient légèrement croquants sous la dent, peut-être à cause du sable, garnis d’une julienne de pommes de terre et feuilles de persil frites qui étaient légères, gourmandes et croustillantes.

L’extrait de bouillabaisse “souvenir de mon enfance” : rouget, loup, lotte, petites coquilles, rouille et tapenade : Elle était satisfaisante, bonne. Dommage ce n’était pas à mon goûts car les poissons et les coquillages étaient flambé au pastis et étant très sensible à l’alcool, je n’ai pas trop aimé cet arrière goût dominant. la bouillabaisse était composée de rouget, lotte, crevette, coquilles et petites poulpes, servie avec deux petits toasts, l’une de rouille qui était délicieuse aux goûts fort en ail, l’autre d’une tapenade d’olives noires.

La pressée de foie gras de canard mariné au porto blanc, chutney de conférence et golden : Une entrée choisie par mes amis qui l’on trouvée délicieuse.

La côte de boeuf Simmental rôtie au feu de ceps de vigne, os à moelle à la cuillère, galette d’Agria au gingembre : Elle était très bonne. Servie tranchée, cuite saignante comme demandée, elle était bien juteuse mais un peu ferme. Servie avec un jus réduit puis une sauce béarnaise épaisse et excellente dont sentait le goût de l’estragon. La galette était bonne, le gingembre et la pomme de terre se marie plutôt bien à mon goût.

Le carré de veau du Gros-de-Vaud saisi sur la braise, jus réduit, garniture bourgeoise : Choisi par un ami, elle était splendide, cette côte avait vraiment de la gueule, un os aussi long que joli, une côte bien grillée, elle faisait vraiment très envie et mon ami l’a beaucoup appréciée.

La situation : Le Moulin d’Assens (route du Moulin 15, 1042 Assens, +41 21 882 29 50) est un restaurant une rôtisserie française ouverte entre septembre-mars, midi et soir du mercredi au dimanche midi, entre avril-août, midi et soir du mardi soir au dimanche midi. Il est situé en dehors du centre d’Assens, vraiment peu facile d’accès si on n’est pas motorisés, il faudrait venir avec le LEB puis finir le trajet en taxi ou vélo, à pieds ce serait trop long, en voiture, le restaurant à son propre parking.

Le cadre : L’établissement possède une grande salle, un fumoir, une terrasse et ainsi que deux chambres. La grande salle de soixante couverts est très convivial avec un côté rustique et une cheminée ouverte où le chef grille ses viandes, l’aménagement n’est pas trop serrée, les tables sont joliment dressées.

L’ambiance : Il y avait six tables occupées dans une ambiance conviviale avec une musique de fond, c’était calme avec conversation normale.

La carte : Petite mais forte alléchante, principalement axée sur des viandes grillées au feu de bois avec aussi deux menus à choix multiples à 85 ou 105 francs.

Le service : Il y avait trois personnes en salle dont la patronne, c’était chaleureux, souriant et attentionné.

La rapidité : Le patron est à la cheminée à griller les viandes, en cuisine ils sont je crois deux, le rythme a été bon, sans attente particulière.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.