Le Mesa à Zürich (Gastronomique)

Durant la Züri Fascht, repas gastronomique au Mesa à Zürich avec le chef autrichien Marcus Lindner, des origines qui se reflètent sur le choix des vins.

En plein weekend de la Züri Fäscht, le centre ville était bloqué, nous sommes allés à pieds, arrivés à 19 heures alors que j’ai réservé à 20 heures 30, espérant que ça ne posera pas de problèmes, ce qui fut le cas, on a donc pu redescendre à temps en ville et profité de la fête et de ses feux.

Le restaurant MESA (Weinbergstrasse 75, 8006 Zürich, +41 43 321 75 75) est composé d’une salle et d’une petite terrasse qui n’est pas très grande, la salle n’est  vraiment grande non plus mais il y a quand même une quinzaine de tables, le cadre est très moderne, c’est lumineux et coloré dans des tons blanc, jaune et orange, l’aménagement est spacieux, la table est grande, chaise et banc sont assez confortables.

Nous sommes les premiers clients, le restaurant sera bien rempli mais pas complet. Des gens sont mêmes arrivés vers 21 heures 15, ils ont été refusé prétextant un restaurant complet, hors il restait au moins une table inoccupées qui sera encore lors de notre départ, je pense qu’il ne faut pas venir trop tard à cause de la longueur des menus, autrement l’ambiance est calme et décontractée.

Au service, quatre personne en salle, deux hommes et deux femmes, une équipe jeune, pro, décontractée, sympathique, souriant, un service agréable. Il me semble avoir vu quatre ou cinq personnes en cuisine, ils sont rapides, les mets sont arrivés à intervalle régulier de 15 à 20 minutes.

La carte des mets ne contient pas grand choix, juste un menu avec cinq entrées, trois choix pour le plat principal et un dessert, puis mignardises. Menu modulable de quatre services pour 165 francs à sept services pour 221 francs.

Amuses-bouches
Foie gras, sauce à la vanille, gelée aux fruits rouges et porto
Carpaccio de sériole, panure, pomme

Symphonie des sens : (221fr)
Félicité
Tartare de veau / écrevisses / émulsion de persil / champignons
~
Ardeur
Pigeon et pomme vert / anguille au fromage de brebis
~
Bonheur
Filet d’omble / girolles / pois vert / jaune d’oeuf de caille
~
Satisfaction
Foie gras de canard / Saint-Pierre / rhubarbe épicée / asperges
~
Bizzarerie
Saumon sauvage / crostini de sardine / concombre / mousse de raifort
~
Septième sens
Porc / chorizo / framboise / marjolaine sauvage
~
Extase
Praline au chocolat blanc / 3x fraise / granité de menthe
~
Mignardises
Agneau / thon rouge / ravioli / curry

Appenzell 1l (10.90fr) 2x
Pinot bianco dl (12fr)
Grüner Veltliner dl (18fr)
Bourgogne blanc dl (15fr)
Passopisciaro dl (14fr)
Ravoire dl (14fr)
Riesling dl (12fr)

548.80fr pour deux personnes

Foie gras, sauce à la vanille, gelée aux fruits rouges et porto : Un amuse-bouche très bon, le foie gras est compact, ferme, délicieux et fondant en bouche. Le Carpaccio de sériole, panure, pomme est excellent, la sériole est parfaite, malheureusement bien meilleur que nombre de restaurants japonais, elle est ferme, croquante avec beaucoup de goût.

Tartare de veau / écrevisses / émulsion de persil / champignons : C’est délicieux, j’ai beaucoup aimé cette entrée, le tartare est très bon dans sa texture assez moelleux, la viande est totalement tendre, lisse, sans résistance, une masse assez liquide mais avec une bonne tenue, il est dressé dans une forme sans s’abaisser ou couler. L’écrevisse est excellente, un goût fin, à peine cuite, l’intérieur est encore légèrement translucide avec une texture molle. Les croûtons sont très bons, parfaitement dorés et croquants. Les champignons, des champignons de Paris et je pense des enoki sont bons, bien cuits et tendres.Tartare de veau / écrevisses / émulsion de persil / champignons

Pigeon et pomme vert / anguille au fromage de brebis : C’est bon, le pigeon cuit rosé est tendre et juteux, il a un goût profond mais pas trop fort, la sauce est  épaisse et corsée, la quenelle de fromage de brebis est bonne et fraîche mais on sent très difficilement ou pas du tout l’anguille, le bouchon à base d’oeuf est délicieux, il est moelleux avec des petits morceaux de lard dedans.Pigeon et pomme vert / anguille au fromage de brebis

Filet d’omble / girolles / pois vert / jaune d’oeuf de caille : C’est excellent, l’omble est pochée ou cuite vapeur à basse température, sa chair est tendre et humide, l’intérieur est à peine cuit, voire légèrement cru, le jaune d’oeuf de caille apporte un douceur et onctuosité à l’ensemble et il y a une sorte de panure croustillante dessus.Filet d'omble / girolles / pois vert / jaune d'oeuf de caille

Agneau / thon rouge / ravioli / curry : Ce plat, je ne sais pas d’où il sort, je ne m’en suis rendu compte qu’après coup, il n’est pas mentionné sur le menu que l’on m’a envoyé par mail,ni  sur la carte le soir même et si on fait le compte des plats, on arrive à huit services, enfin il est bon et gratuit. L’agneau est bon, cuit rosé, tendre, le thon est très bon avec un goût fin, tendre et une chair humide, je trouve la sorte de raviolis frit un peu moyen, quelque chose me gêne dans la pâte mais le shoot qui l’accompagne est très bon, servi bien chaud, bien parfumé au curry et à la citronnelle et légèrement relevé.Agneau / thon rouge / ravioli / curry

Foie gras de canard / Saint-Pierre / rhubarbe épicée / asperges : C’était bon, le foie gras est bien coloré en surface avec une texture légèrement baveuse au milieu, le Saint-Pierre est bien cuit, la chair est ferme et tendre, les asperges sont cuites pas totalement croquantes, ni tendres, la rhubarbe, elle, est complètement tendre.Foie gras de canard / Saint-Pierre / rhubarbe épicée / asperges

Saumon sauvage / crostini de sardine / concombre / mousse de raifort : C’est très bon, le saumon est fumé, ferme et tendre, le crostini est excellent avec une fine tranche de pain toastée avec la sardine bien odorante, légèrement salée, c’est un délice.Saumon sauvage / crostini de sardine / concombre / mousse de raifort

Porc / chorizo / framboise / marjolaine sauvage : C’était bon mais sans plus, le porc est bien cuit rosé, tendre et juteux, le point négatif est la sorte de couenne hachée finement puis frite puis parsemée dessus comme une sorte de panure qui est difficilement mangeable, dures à mâcher, il y a un cube de foie gras avec des morceaux de chorizo dedans avec au dessus un fin carré de couenne grillée croquante et du caviar osciètre, il y a des oignons très tendres, confits aux framboises, il y a une sorte de laitue, peut-être de la sucrine, ça y ressemble en tout cas, cuite un peu croquante, elle est goûteuse.Agneau / thon rouge / ravioli / curry

Praline au chocolat blanc / 3x fraise / granité de menthe : C’était délicieux, le chocolat blanc est en nuage, très légère et aérée, ce qui diminue la sensation d’un produit très sucré, elle est enrobée dans une sorte de crumble, à l’intérieur de la mousse de chocolat blanc se trouve un sorbet à la fraise, le tout repose sur un socle de dés de fraises et de son coulis, c’est accompagné d’un granité de menthe et de morceaux de fraises.Praline au chocolat blanc / 3x fraise / granité de menthe

Conclusion, le cadre est moderne, lumineux et spacieux. Le service était pro, jeune et dynamique, très décontracté et convivial. La cuisine était peu commune, très légère, les quantités n’étaient pas énormes mais c’est très variés, il y a beaucoup de produits, il y a un côté amusant, joueur, c’est très design et surprenant aux niveaux des combinaisons, un choix dangereux, c’est soit on aime ou pas du tout. Ce n’est pas un restaurant où l’on vient avec l’objectif de se remplir la panse mais plus pour découvrir, voir autres choses, de plus le chef est autrichien, une origine que l’on retrouve un peu partout : le pain, les vins, les condiments, de plus, le chef vient saluer les clients qui partent, une petite chose toujours agréable.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire