Le Jasmin à Lausanne (Vietnamien)

Trois ans où je n’étais plus revenu au restaurant vietnamien Au jasmin à Lausanne, mon dernier repas était bon mais pas beaucoup plus intéressant que l’Indochine ou le Goût d’Asie qui n’existe malheureusement plus, cela ne m’avait donc pas vraiment donné plus envie d’y revenir.

Le restaurant Le jasmin (route Plaines-du-loup 10, 1018 Lausanne, +41 21 646 32 75) propose une cuisine vietnamienne, le restaurant est situé dans les hauts de Lausanne près des anciennes casernes, ils sont ouverts du lundi au samedi de 10h à 14h30 et de 18h30 et 23h30, cuisine jusqu’à 14h et 22h, fermés le lundi soir, samedi midi et dimanche. L’établissement est de taille moyenne avec une partie café et une salle à manger, un cadre correct, ni triste ni extravagant, c’est le style restaurant de quartier, l’ambiance était décontracté, calme, deux tables occupées vers 19h, presque une vingtaine de clients en milieu de soirée.

La carte des mets est sympathique, le choix est vaste et appétissant, les prix sont un petit peu plus élevé que la moyenne mais ça reste convenable. Le service était assuré par une personne, puis deux, un style plutôt familier et décontracté. La cuisine a été plutôt rapide, sans trop d’attente.

Notre dîner :

Rouleaux d’été au porc et crevette (CHF 11.00)
Salade de boeuf au citron vert et fines herbes (CHF 14.00)
Beignet d’aubergine au porc (CHF 15.00)
Crêpes “jasmin” à la vapeur (CHF 17.00)
~
Soupe Tonkinoise (CHF 16.00)
Soupe spéciale du centre (CHF 16.00)
~
Glace, 1 boule (CHF 2.50) 2x
~
Thé jasmin, théière (CHF 5.00) 2x
Café vietnamien 20cl (CHF 6.00)
Café (CHF 5.00)

113.70 franc pour deux personnes.

Le choix des entrées a été difficile au vu du nombre de propositions tout aussi alléchantes les unes que les autres, au final, nous avons décidé de nous en partager plusieurs. Nous avons donc pris des rouleaux d’été au porc et crevette (Goi cuon tom thit) qui étaient corrects, servies avec une sauce à base de cacahuètes que je n’avais pas aimé plus que ça, je l’avais trouvé un peu trop âpre et fade.

Rouleaux d’été au porc et crevette

Par-contre la salade de boeuf au citron vert et fines herbes (bò  tái  chanh) m’avait beaucoup plu, elle était très bonne : un lit de salade verte, une viande tendre, de l’ail et des oignons frits croustillants, quelques cacahuètes concassées, des rondelles d’oignons rouges et une sauce très douce qui était bonne mais probablement avec avec beaucoup de sucre.

Salade de boeuf au citron vert et fines herbes

Ensuite nous avons des crêpes “jasmin” à la vapeurs (bánh  cuốn  thịt  nướng) qui étaient pas mal, une version personnalisée des traditionnelles “banh cuon” avec une pâte sans farce mais avec la garniture au-dessus et au lieu d’une farce porc haché et champignons, il y avait des lamelles de porc grillé, un goût sympathique avec ce petit côté brûlé façon bbq.

Crêpes “jasmin” à la vapeurs

Pour finir, des beignet d’aubergine au porc (cà  ti’m  nhôì  thit  heo  chiên  dòn) qui étaient une bonne découverte, un plat que je n’ai vu nulle part ailleurs, ils étaient très colorés, croustillants, peu gras, c’était gourmand, j’en reprendrais à coup sur.

Beignet d’aubergine au porc

En plat principal, j’avais pris une soupe Tonkinoise (phở) : un plat de nouilles de riz larges et plates dans un bouillon de boeuf avec de la viande et des boulettes de boeuf, des pousses de soja, de la coriandre, du basilic thaï et pour personnaliser son assaisonnement il y avait du citron, de la sauce hoisin et du nuoc mam. Elle n’était pas si mal, plutôt bonne, bien réalisée avec un bouillon bien dégraissé et avec du goût, la garniture est généreuse et la viande était tendre. De quoi satisfaire ma moyennement décevante soupe que j’ai mangé dans le précédent restaurant vietnamien. Mon ami avait pris une soupe spéciale du centre à base de porc et crevette qui l’avait trouvé bonne, elle m’avait paru un peu plus grasse que la mienne, attention à la sorte de chips de crevette à tremper dans la soupe, il y avait des choses petits et durs dedans.

Bonne surprise qui m’a permis de me refaire une idée positive, je regrette de ne pas être revenu plus tôt.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

2 réflexions sur “Le Jasmin à Lausanne (Vietnamien)

  1. Est-ce que je peux me permettre une correction, les rouleaux d’été c’est goi cuon, les cha gio, c’est le nom qu’on donne aux nems au Sud du Vietnam…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.