Le Fukuoka à Morges (Japonais)

Retour au restaurant Le Fukuoka à Morges pour faire découvrir la fondue Sukiyaki à des amies.

Le restaurant Le Fukuoka (rue Louis de Savoie 90, 1110 Morges, +41 21 801 26 87) propose une cuisine asiatique, plus précisément chinoise et japonaise, principalement des sushis mais il y a aussi quelques plats. L’établissement possède un très bel emplacement, il est situé proche de la gare, près du port, du château et de la Grande Rue piétonne et commerciale, pour se parquer, l’idéal est d’aller vers le château et le long du port. Le restaurant est composé de deux salles : une principale qui est à droite quand on rentre, elle est grande avec le bar à sushi, le comptoir et une seconde salle à gauche qui est un peu plus petite avec un aménagement de table assez serré. Le cadre est correct, sympathique, typé asiatique sans excès et assez lumineux. Ce dimanche soir, seule la salle principale était occupée mais il y avait quand même pas mal de monde, l’ambiance était sympathique, conviviale sans être bruyant.

La carte des mets propose des mets chinois, japonais et des sushis Il y a un gros choix de plats chinois, quelques plats japonais et une liste classique de sushis. Sauf erreur, ils étaient trois personnes au service, sympathiques et souriantes, rapides, parlaient cantonais ou français. En cuisine, les mets sont sortis rapidement, pas eu d’attente.

Notre dîner :

Salade au wakame (CHF 9.00)
Maki au crabe (CHF 12.00)
~
Fondue sukiyaki (CHF 50.00/p.p.) 2x
~
Glace au thé vert (CHF 7.00)
~
Thé froid Pokka 50cl 3x
Henniez verte 100cl (CHF 9.50)

~ 150.00 francs pour trois personnes

En entrée, nous nous sommes partagé une salade au wakame composée d’algues diverses, la vert sombre aux goûts plutôt neutres et celle en fils vert fluo croquants aux goûts sucrés et légèrement piquants, c’était bon mais leur sauce était vraiment très, trop acide. Nous avons aussi pris le maki de crabe mou, je me répète encore mais j’adore ce met, c’est une tuerie, le crabe croustillant, épicé et légèrement tiède, l’onctuosité de l’avocat et de la mayonnaise, les petits oeufs de poissons volants pétillants aux goûts sucrés, c’était simplement délicieux et gourmand.

Maki au crabe

Pour le plat, nous avons pris une fondue sukiyaki. Un plat que mes amies ne connaissaient pas, pour leur faire découvrir, j’ai donc choisi le Fukuoka car je savais qu’ici elle bien faite.

La Sukiyaki une fondue japonaise où l’ont faire cuire des tranches de boeuf et des légumes dans un bouillon à base de soja, de sucre et de sake, elle est servie avec un oeuf battu qui fait office de sauce et un bol de riz.

La viande était bonne, légèrement grasse, probablement de la parisienne, des tranches décongelées, bien dressées, facile à servir, la qualité et la quantité étaient présentes. En légumes, il y avait du monde aussi : carotte, poireau, champignon, tofu et vermicelle de riz, de quoi bien caler les grands mangeurs. La fondue, je la mange comme cela : une viande trempée très peu de temps pour qu’elle reste saignante, légèrement imprégnée du bouillon qui faut dire est très calorique, encore plus quand elle réduit au fur à mesure, puis bien tremper la viande dans l’oeuf battu qui lui apporte onctuosité et douceur.

Fondue sukiyaki : la viande

 

Fondue sukiyaki : les légumes

Je n’ai pas pris de photo durant ce repas, j’ai donc récupéré des photos d’un ancien repas.

Le Fukuoka est un restaurant solide, les prix sont un peu plus élevés que ses concurrents mais le choix est sympathique, le service est efficace et la qualité des mets est présente.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

EnregistrerJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.