Bambou d’Asie à Vevey (asiatique)

Après Neuchâtel, le Bambou Sushi Bar à Pully a ouvert depuis début avril un autre restaurant asiatique à Vevey, le Bambou d’Asie. J’ai eu l’occasion d’y aller à plusieurs reprises, midi et soir et il faut dire que c’était assez plaisant.

Le Bambou d’Asie (avenue du Général-Guisan 22, 1800 Vevey, +41 21 921 42 86) est un restaurant asiatique proposant sushi, cuisine chinoise et japonaise. Il est situé proche de la gare à cinq minutes à pied, juste en face de la Migros. Se parquer en journée est très aisé avec les nombreux parkings aux alentours, le soir c’est un peu plus compliqué car ils sont fermés mais il reste le parking à l’avenue Reller, à 5 minutes derrière le restaurant, le long des voies de chemin de fer. Il est ouvert tous les jours de 10h30 à 14h30 et de 17h30 à 23h, il est fermé les dimanches midis. L’établissement est grand avec une septantaine de couverts répartis dans une grande salle. Le cadre est simple, asiatique tout en restant léger, la salle est bordée de grandes fenêtres, c’est donc lumineux en journée et plus intime le soir avec des lumières tamisées dans des tons jaune et rouge.

La carte des mets est variée entre sushi, cuisine chinoise et japonaise avec même des propositions atypiques de spécialités chinoises comme le boeuf mijoté aux piments ou la salade de tofu aux oeufs de cent ans. Il y a aussi également de nombreux menus sushi (dès 26.-) et offres pour le midi (dès 15.-). La liste des sushis est plutôt classique mais elle propose quelques petites propositions gourmandes comme le saumon saisi ou l’anguille et fromage. L‘équipe se compose plus ou moins d’un sushiman (un ex de chez Uchitomi), de deux cuisiniers et de une à trois personnes au service. Le service est souriant et rapide, un peu brusque et direct (à la chinoise), pouvant parler français, chinois et anglais. La cuisine est plutôt rapide selon l’affluence, pour le moment, c’est surtout fréquenté les midis.

Extrait de la carte :

Nigiri Saumon saisi, 2 pces. (CHF 8.00)
Nigiri Anguille et fromage, 2 pces. (CHF 10.00)
Yakitori, 2 pces (CHF 9.00)
Potage aigre-piquant (CHF 8.00)
Boeuf croustillant (CHF 26.00)
Plat du jour : poulet au basilic (CHF 15.00)
Menu du jour : potage aigre-piquant + canard rôti (CHF 19.50)

Personnellement, j’ai un petit faible pour leur sushi, ils sont comme il me les faut : pas trop gros. J’ai beaucoup aimé les nigiri de saumon saisi avec une tranche coupée dans la ventrèche, c’était gras, fondant avec une pincée de sel, j’ai aussi apprécié les nigiri anguille-fromage qui étaient onctueux en bouche avec une touche sucrée et légèrement amère. Le uramaki tempura aux crevettes étaient bons aussi, j’ai bien aimé le côté croustillant, presque croquant des crevettes panées. (Il y a une erreur ici, ce sont bien des crevettes panées et non tempura).

Le bambou d'Asie
Assortiment de maki
Le Bambou d'Asie
Sushis à la carte

Les classiques brochettes de poulet étaient bonnes. Deux brochettes nappées d’une sauce onctueuse et sucrée, la viande était tendre et légèrement grasse car servie avec la peau, les morceaux sont coupés dans la cuisse, les petits tronçons d’oignons nouveaux étaient également bien cuits et tendres. Poulet, oignon nouveau, sauce sucrée, des goûts qui s’accordent bien ensemble.

Le bambou d'Asie
Brochettes de poulet

Le potage aigre-piquant était bien garni, sans surprise, c’était la même garniture un peu partout qu’ailleurs : du poulet, du bambou, du tofu, des champignons, des oeufs, etc. Par contre la texture et les goûts étaient un peu différents, c’était plus liquide, moins aigre, moins salé également.

Les offres pour les midis sont nombreuses avec je crois plus ou moins 19 choix entre assiettes simples ou menus, des sushis ou plat chinois, il y a aussi des nouilles sautées ou en soupe, il y a vraiment de quoi satisfaire toutes les envies.

Le bambou d'Asie
Plat du jour : canard au curry rouge

Le restaurant étant récent, ils font pas mal de publicités et de promotions, fouillez un peu (passeport-gourmand, lafourchette, flyers, etc.), sans oublier le traditionnel -10% à l’emporter. Avec tout ça, il y a de quoi découvrir le Bambou d’Asie sans se ruiner.

Ecrit par Foodaholic, retrouvez-moi également sur Facebook et Instagram.Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.