La Table d’Edgard à Lausanne (Gastronomique)

Notre déjeuner :

Caviar d’aubergine fumée
~
Cèpes rôtis aux figues et foie gras de canard (48fr) 2x
Pousses d’épinards et copeaux de parmesan
~
Fleur de courgette soufflée, croustillant de langoustine (44fr) 2x
Sauce au citron de Menton
~
Noix de ris de veau cuit en casserole aux chanterelles (62fr) 2x
Haricots et pommes de terre aux herbes pilées
~
Nage de fraises au rosé, pitchoulines confites, glace vanille 2x
~
Champagne
Jus de tomate
Minérale
Vin

Pour deux personnes

Caviar d’aubergine fumée : c’était bon. Simple, plein de goût. La chair de l’aubergine était finement mixée, un goût légèrement fumé et arrosé d’un peu d’huile d’olive, à l’intérieur, se trouvait quelques petits morceaux de divers légumes comme du champignon et de la tomate entre autres.

Cèpes rôtis aux figues et foie gras de canard, pousses d’épinards et copeaux de parmesan : c’était très bon. Les morceaux de foie gras étaient joliment colorés, légèrement croustillants, l’intérieur moelleux. Les cèpes étaient légèrement colorés et tendres, le tout saupoudré d’un peu de fleur de sel, pas assez à mon goût, mais ça accentue les goûts simples et naturels du plat.

Fleur de courgette soufflée, croustillant de langoustine, sauce au citron de Menton : C’était très bon. La fleur de courgette était farcie d’une mousse moelleuse de sandre. La langoustine était bien cuite, tendre, entourée de kadaif bien colorée et croustillante. La sauce était bonne, pas trop citronnée. Cependant, j’ai trouvé quelques part un goût un peu trop salé.

Noix de ris de veau cuit en casserole aux chanterelles, haricots et pommes de terre aux herbes pilées : c’était bon et copieux. Une belle noix de ris de veau, jolie taille, bien cuite, légèrement colorée, tendre, moelleuse. La sauce avait beaucoup de goût mais trop salée à mon goût. Les haricots et les pommes de terre était bien cuites, bien tendres. Les chanterelles étaient bonnes, posées sur un morceau d’une fine tranche de lard.

Nage de fraises au rosé, pitchoulines confites, glace vanille : c’était très bon. N’aimant pas l’alcool, le rosé a été remplacé par un sirop. Un dessert simple, pas trop sucré, des goûts naturels. Les fraises étaient coupées en quartiers, arrosés d’un sirop léger, pas trop épais, garni de petite olive tendre, sucrée, légèrement amer, le tout surmonté d’un glace vanille maison, qui était bonne, pas trop sucré, pas trop de crème, un goût fin.

La situation : La Table d’Edgard (Grand Chêne 7-9, 1002 Lausanne, +41 21 331 31 31) est le restaurant gastronomique de l’hôtel “Lausanne Palace”. Il est ouvert du mardi au vendredi de 12h à 14h et de 19h à 22h, le samedi de 19h à 22h, fermé dimanche et lundi. Il est situé en plein centre-ville, desservi par la gare qui est à cinq, dix minutes à pieds, par la majorité des bus de la ville et les métros avec les arrêts “Montbenon”, “St-François” ou “Bel-Air”. En voiture, on pourrait se parquer directement au parking de l’hôtel, le parking public payant du “St-François situé juste en face ou alors tenter sa chance avec les places de parkings avoisinantes.

Le cadre : Le restaurant possède une salle à manger, une table d’hôtes et deux terrasse, la salle une très belle salle baignant dans la luminosité grâce aux grandes baies vitrées offrant également un magnifique panorama sur le lac Léman et les Alpes. La décoration est chic et sobre dans des tons plutôt foncé, l’aménagement est spacieux avec de grands volumes et des grandes tables joliment décorées et dressées.

L’ambiance : C’était un déjeuner complet tout en restant calme avec une ambiance décontractée.

Le staff : Il y avait cinq personnes en salle, un accueil immédiat, service professionnel, rapide, souriant, sympathique, décontracté.

La rapidité : C’était bon, peu d’attente avec une vitesse d’enchaînement stable et constant.

Agrandir le plan