La Grappe d’Or à Lausanne (Italien)

Je me suis enfin décidé de tester La Grappe d’Or alors que ça fait déjà deux ans depuis le changement de propriétaire suite à la Grappa géré par le Lausanne Palace, c’est toujours italien avec à peu près les mêmes prix, cuisine et cadre.

La Grappe d’Or (rue de Cheneau de Bourg 3, 1003 Lausanne, +41 (0)21 323 03 03) est un restaurant italien chic, il est situé au centre-ville, proche des commodités (parking, bus, métro), ouvert du lundi au vendredi et le samedi soir de 11h30 à 15h et de 19h à 24h. L’établissement était grand avec deux étages et une terrasse qui était fermée, le second étage semblait être plutôt une salle d’exposition ou une salle annexe pour banquet, le cadre était très feutré, richement décoré en portraits de stars, miroirs, tableaux et mobiliers en tout genre, personnellement, c’était une décoration un peu trop riche et lourde à mon goût, les couleurs étaient assez sombres avec ce rouge et l’endroit peu lumineux, l’ambiance tamisée avec des bougies, lampes peu éclairantes et rideaux aux fenêtres avec en plus les stores abaissées, c’était calme, il y avait environ une quinzaine de clients, plutôt chics et aisés.

Le service était assurée par deux femmes, souriantes et sympathiques mais un poil stress. La vitesse de la cuisine a été correcte avec un peu d’attente au début mais mon plat était arrivé immédiatement après mon entrée.

La carte de mets était d’une taille correcte avec des prix assez élevés, un menu d’affaire à 48 francs, un dégustation à environ 80 francs, il y avait une chose bizarre, c’était que la carte affichée à l’extérieur ne correspondait pas vraiment à ce que j’ai reçu à l’intérieur, je m’explique, le carpaccio que j’avais pris était affiché dehors à 20 francs en 1/2 portion et 32 francs en 1/1, dedans, pour le même énoncé, je l’avais payé 28 francs, la seule différence que j’avais pu voir était la classification, le carpaccio était sous “antipasti” dehors et sous “entrées” dedans.

Mon déjeuner :
Calamaretti marinés sur une fondue de parmesan, pignon (CHF 28.00)
Réduction de vinaigre de Modène
~
Carpaccio de boeuf nappé, légumes marinés, grana padano (CHF 28.00)
~
Panna Cotta, coulis de fruits rouges (CHF 16.00)

San Pellegrino 50cl (6.00)
Café (CHF 5.00)
83.00 francs pour une personne

J’ai commencé mon repas par un amuse bouche, j’ai été surpris de plus que c’était plutôt copieux pour un amuse bouche, c’était une petite Salade de dent de lion, lardons et croûton qui était peut-être un poil trop acide mais le geste était sympathique.

Après un moment d’attente, j’ai reçu mes Calamaretti marinés sur une fondue de parmesan, pignon, réduction de vinaigre de Modène, la portion m’avait parue un peu petite mais au final c’était assez copieux, les anneaux de calamaretti étaient tendres tout en étant souples et fermes, la fondue était comme une sauce, le goût était bon, corsé, gourmand mais il y restait des morceaux de parmesan non fondus ou agglutinés.
2014_05_14_01

Mon Carpaccio de boeuf nappé, légumes marinés, grana padano était arrivé immédiatement après mes calamaretti, c’était pas top visuellement, je m’attendais à mieux, des tranches de boeuf finement tranchées nappées d’une épaisse couche de sauce, un bouquet de mesclun et tomate cerise et un tas de copeaux de grana padano, ce n’était pas très beau mais c’était peut-être bon, eh ben non, la sauce qui nappait abondamment le carpaccio et qui était faite avec des baies roses et je pense moutarde et vinaigre était tellement acide que j’avais presque la larme à l’oeil quand j’ai voulu saucer avec mon bout de pain, j’avais tenté de rattraper l’équilibre mais même après avoir bien raclé le sauce, impossible d’ôter cette acidité et le plaisir n’était plus là.
2014_05_14_02

En dessert, j’avais choisi la Panna Cotta, coulis de fruit rouge, je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à du glacé, là c’était un “flan” très épais et dense avec un coulis très sucré garni d’une framboise et deux myrtilles. A préciser qu’il était quand même 16 francs, un peu excessif à mon goût avec son allure de dessert du jour.
2014_05_14_03

En conclusion : J’ai trouvé très cher pour l’ensemble de la prestation surtout pour le carpaccio qui était pour moi affreux, j’en mange très souvent, c’est un peu mon mètre étalon et cette sauce était l’une des pires que j’avais vues, concernant le cadre, chacun chez goût, j’avais trouvé l’atmosphère un poil étouffant et sombre, je me serais presque cru dans un film avec salle à vivre d’un vieux manoir  mais ça ne me dérange pas plus, le service était sympathique même si ils avaient des discours bien huilés pour vendre mais c’est le jeu, niveau cuisine, je reste perplexe, surtout que les énoncés sur la ou les cartes étaient joliment écrites, hélas, je n’ai pas rêvé longtemps.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.