La Baie d’Halong à Renens (Vietnamien)

Découverte de La baie d’Halong à Renens avec un ami, je n’y suis jamais allé, surprise, surprise.

Le restaurant La Baie d’Halong (rue de Lausanne 61, 1020 Renens, +41 21 634 56 64) propose une cuisine asiatique, ils sont ouverts du lundi au samedi de 10h à 14h30 et de 18h à 23h, ils sont fermés le dimanche. Ils sont situés entre Malley et Renens, ligne de bus n°7, il y a 6 – 8 places de parcs privées, quartier mixte de bureaux et habitations. L’établissement est de petite taille avec environ vingt à trente couverts avec il me semble huit places sur la terrasse, le cadre est clair et lumineux, c’est simple avec une décoration asiatique légère, l’ambiance de ce soir était très calme, à 19 heures nous étions les seuls clients et lors de notre départ vers 21 heures, il n’y avait que deux autres personnes.

Mauvaise surprise, la carte des mets propose majoritairement des plats chinois avec une petite section de spécialités vietnamiennes, la bonne surprise est que les prix sont abordables. Au service, il n’y avait qu’une seule personne : souriante et parlant français. En cuisine, je n’ai vu qu’une personne également.

Notre dîner :

Goi cuon (CHF 10.00)
Banh cuon (CHF 10.00)
Sui mai à la vapeur (CHF 10.00)
~
Pho (CHF 17.00)
Bun bo hue (CHF 17.00)
~
Thé jasmin (CHF 4.50) 2x
Café vietnamien au lait (CHF 8.00)

81.00 francs pour deux personnes

En entrées, nous avons en avons pris trois à partager : en premier, il y avait des rouleaux d’été (goi cuon), deux grands rouleaux coupés en deux servis une sauce sucrée et épaisse, parsemée de cacahuète concassée, elle était bonne, heureusement car les rouleaux n’avaient que peu de goût, très nature, farcis de salade, de vermicelle et de crevette, cela manquait un peu de goût.

Rouleaux d’été (goi cuon)

En second, il y avait les crêpes à la vapeur (banh cuon) qui étaient servis par quatre, elles étaient correctes, bonne mais pas inoubliables. Elles étaient dressées sur un lit de pousses de soja, parsemées d’ail et d’oignon frit avec des lamelles de pâté vietnamien, plat accompagné d’une sauce liquide, douce et légèrement acidulée.

Crêpes à la vapeurs (banh cuon)

En dernier, nous avons pris les raviolis vapeurs (sui mai), servies par cinq et parsemée d’ail et d’oignon frit, ce qui est assez original comme façon de servir, du jamais vu pour moi. La farce était hachée très finement, le goût et la texture étaient bonnes mais mise à part le porc, je n’étais même pas sur qu’il y avait des crevettes ou des champignons qui sont généralement les ingrédients principaux d’une recette classique.

Raviolis vapeurs (sui mai)

En plat, nous avons pris des soupes. Une Pho pour moi, une soupe classique à base de nouilles de riz larges et plates dans un bouillon de boeuf avec de la viande de boeuf, généralement de la palette, du filet et des boulettes selon les envies du chef avec comme garniture du basilic thaïe, des pousses de soja, citron et piment et pour rectifier le bouille, de la sauce poisson, (nuoc mam), de la sauce hoi sin et de la sauce piment. La soupe était correcte, généreuse, pas trop grasse mais avec une quantité de viande un peu légère, surtout qu’elle était un peu sèche, rêche en bouche. Mon ami avait prit la bun bo hue d’une couleur très rouge mais pas du tout piquante, légèrement acidulée, à base de tomate mais surtout très, très grasse et sans goût.

Au final, un repas sympathique, correct mais sans plus, les prix sont intéressants mais la qualité des mets trop moyen pour y venir spécialement, le restaurant vide n’est pas un très bon signe, j’espère qu’il s’en tire mieux à midi avec les commerces et bureaux dans les alentours mais il faut préciser que le repas s’est passé durant la semaine du goût du festival de la Fourchette, ce qui peut expliquer cette baisse de clientèle.

Je suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

3 réflexions sur “La Baie d’Halong à Renens (Vietnamien)

  1. Surtout que maintenant la cuisine vietnamienne est de plus en plus appréciée et recherchée. Je vois à mon stand au marché, de plus en plus de gens connaissent l’un ou l’autre de mes plats typiques (Banh Mi, Pho, Bun thit nuong)

  2. Oui, c’est vraiment dommage. Surtout dommage de ne pas développer plus leur cuisine vietnamienne et de s’étendre sur la cuisine chinoise que l’on trouve tellement partout.

  3. Du Bun Bo Hue avec de la tomate ? C’est une hérésie, il n’y a jamais de tomate dans cette recette. Quel dommage qu’il ait été loupé, c’est une soupe normalement tellement raffinée, encore plus que le pho…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.