Le Fook Moon à Lausanne (Chinois)

J’avais une folle envie de leur crabes à carapace tendre frits mais malheureusement ils l’ont retiré de leur carte, dommage car c’est le seul endroit que je connais à Lausanne où je peux en manger comme ça.

Mais finalement, le repas fut plus que moyen avec une salle totalement vide, animée par la serveuse et la patronne qui officie ce soir au fourneau mais qui habituellement est en salle. Le repas a été très cher avec des plats que je peux trouver mieux ailleurs et moins chers.

Mon dîner :

Salade de légumes et poulet
~
Boulette de viande vapeurs (CHF12.00)
~
Deux crevettes géantes grillées à l’ail (CHF 38.00)
~
Calamars au sel parfumé (CHF 26.00)
Agneau sauté au gingembre et oignon printanier (CHF 32.00)
Riz nature (CHF 3.50)
~
Rouleau de noix de coco, glace (CHF 12.00)

San Pellegrino 5dl (CHF 5.50)
Café (CHF 4.00)

133 francs pour une personne

Salade de légumes et poulet : Une mise en bouche avec du poulet, du concombre, des carottes et  des oignons, rien de spécial mais il est rare dans un chinois d’avoir cette petite prestation en dehors des habituelles chips de crevettes.

Deux crevettes géantes grillées à l’ail : Elles étaient correctes. Deux crevettes avec le ventre fendu, frites et parsemées d’ail frit.

Le plat était très parfumé, l’ail frit sentait très bon, un plat très alléchant par son odeur mais décevant en bouche, les crevettes étaient trop cuites, le plat très gras, le fond du plat était bien nappé d’huile, de plus à 14 francs la crevette, même géante avec une telle qualité, c’est exorbitant.

Calamars au sel parfumé : Il était bon. Des morceaux de calamars de format triangulaire et d’épaisseur assez grosse, il y avait de la mâche, la chair était ferme et tendre et l’assaisonnement légèrement relevé.

Agneau sauté au gingembre et oignon printanier : Il était correct, sans plus, ça n’avait rien de spécial avec une viande tendre attendrie au bicarbonate

Riz nature : Il était bon, bien servi dans un bol de taille classique, bien cuit, chaud et homogène.

Rouleau de noix de coco : Il était correct mais sans plus, un simple rouleau de printemps de la taille d’un nem farci avec une sorte de pâte à la noix de coco, il y avait aussi trois morceaux d’ananas et une de cerise confite ainsi qu’une boule de glace à choix. Le rouleau était frit, une couleur assez pâle, la farce était assez ferme, dense, pas très léger.

Conclusion : Les portions sont petites ce qui fait que c’est très cher pour des plats que je peux trouver moins cher et plus à mon goût ailleurs, le seul vrais plus chez eux c’est le cadre et un service plus professionnel qu’un chinois standard.

La situation : Le Fook Moon (rue St-Martin 9, 1003 Lausanne, +41 21 312 58 68) est un restaurant chinois ouvert tout les jours (11h30 à 14h30 et 18h30 à 22h30). Il est situé au center-ville aux abords du quartier de la Cîté et de la cathédrale. Il est desservi par les bus n°7, 16 ou le métro (arrêt “Bessières”). En voiture, on peut choisir entre le parking du « Majestic » ou tenter sa chance le long de la rue “Centrale” ou ” Saint-Martin”.

Le cadre : L’établissement est situé au dernier étage d’un immeuble, accessible par le haut via le “Pont Bessière” ou par le bas depuis la “Rue Saint-Martin”, puis en empruntant l’ascenseur. Le restaurant est grand, il y a une salle et une terrasse, la salle en forme de “L” doit avoir au minimum quarante couverts mais je dirais sans certitude plutôt soixante, la terrasse, elle, possède environ trente à quarante places. Le cadre est assez typé chinois, une décoration classique avec des lions, lanternes chinoises, statues de dieux chinois, l’aquarium et il y a même un autel, mais la particularité de la décoration est la couleur, ils ont choisis le vert avec finition doré, ce qui est peu commun, il y en a du sol en moquette au faux plafond en passant les chaises et les boiseries avec une petite mise en scène pierre et verdure façon zen, ça change du cadre typique des restaurants chinois aux couleurs rouge, rose et or avec toute la décoration qui va avec, là c’est plutôt sobre, très plaisant.

L’ambiance : Très très calme, il n’y avait personnes, sauf moi, la serveuse et la patronne.

La carte : Il y a deux cartes de mets, l’une pour midi et l’autre le soir, celle du soir est disponible à midi mais pas l’inverse. Un choix de plats chinois classique avec quelques propositions moins communes.

Le dimanche, la carte avec les plats et menus du jours n’est pas disponible, seul reste la carte permanente avec quatre menus de 58 à 86 francs, les entrées sont entre 7 et 30 francs et les plats entre 26 et 38 francs, les plats végétariens entre 11 et 15 francs, les accompagnement entre 3.50 et 6 francs et les plats de nouilles et de riz sont entre 20 et 22 francs. Quelques plats sortent du lot, tels que la fondue chinoise à partir de deux personnes à 70 francs par personne, le fameux plat avec la peau de canard à 78 francs et le canard à la mode de pékin à 105 francs.

Le staff : Il était assuré par une personne en salle et la je crois patronne en cuisine.

La rapidité : Le repas a été assez rapide.


Agrandir le plan

EnregistrerJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.