Chez Chibrac au Mont-Pélerin (Français)

Un restaurant discret qui mérite d’être plus connu, il n’est pas facile à trouver ni de s’y rendre mais il en vaut la peine, on a été très content de notre repas.

Notre déjeuner :

Toast de mousse de canard

* * *

Menu Gourmand (125fr) 3x
Terrine de foie gras de canard “vieille recette”

Bisque de homard

Escargolade Bordelaise

Sorbet arrosé

Tournedos de bœuf, sauce à la périgourdine
Gratin dauphinois et petits légumes

Assiette de fromages (supp. 8fr)

Gratin de framboises ou crème brûlée

* * *

San Pellegrino 1l (10fr)
San Pellegrino 5dl (offert)
Chardonne blanc dl (4.50fr)
Château Chasse Spleen 67 (149fr)
Café, mignardise (offert) 3x
Cognac (offert) 2x

554.50 frs. pour trois personnes

Toasts à la mousse de canard : Ils étaient bons. Les toasts étaient croustillants, la mousse avait du goût, elle était très rondes et fondantes.

Terrine de foie gras de canard : Elle était bonne, excellente. Le foie gras avait un goût fin et léger, accompagné de tranches de brioche toastées, d’échalotes confites au vin cuit légèrement croquantes, d’une gelée qui malheureusement n’avait presque pas de goûts et du vinaigre balsamique réduit.

Bisque de homard : Elle était bonne, délicieuse. Garnie d’une simple lichette de crème, elle avait beaucoup de goûts, la texture était parfaite, lisse et épaisse, en bouche ça avait beaucoup de rondeurs et du corps.

Escargolade Bordelaise : Elle était très bonne. Les escargots étaient très tendres, la sauce était corsée et épaisse, presque visqueuse mais un peu trop salée, surtout très poivrée, il y avait dedans de très petits dés de jambon de Bayonne, des oignons et diverses herbes.

Sorbet arrosé : Il était bon, parfumé à la banane.

Tournedos de bœuf, sauce à la périgourdine, gratin dauphinois et petits légumes : Il était bon. Un peu trop cuit par rapport à la cuisson demandée mais la viande était quand même tendre. La sauce était très bonne, corsée et épaisse. Le gratin était bon, bien gratiné, légèrement croquant et servi très très chaud. Les légumes étaient cuits croquants, il y avait une carotte tournée, un fagot de haricots, une demie tomate cerise et une mousse épinards-carottes.

Assiette de fromages : Elle était satisfaisante, bonne. Un choix classique avec du chèvre, reblochon, gruyère.

Gratin de framboise : Il était satisfaisant. La photo ne le montre pas très bien, mais c’était très copieux, une taille très généreuse genre brique.

Il sentait très bon, c’était bien coloré avec un dessus croustillant avec une texture moelleuse et un peu baveuse, on y sentait bien le goût des oeufs. Les framboises étaient natures, sans sucre ajouté mais elle étaient très acides qui avec la cuisson étaient devenue un peu purée.

Notre bouteille de vin : Château Chasse Spleen 67

La situation : Chez Chibrac (chemin de Gort 1, 1801 Mont-Pèlerin, +41 21 922 61 61) est un hôtel-restaurant, le restaurant est ouvert du mardi au dimanche midi (dès 12h et dès 19h, dernière commande 13h30 et 20h30), fermé dimanche soir et lundi, la pinte est ouverte du mardi au dimanche midi et soir. Il est situé sur les hauteurs de Vevey, le mieux est de s’y rendre en voiture, l’établissement possède son propre parking, autrement on peut y venir avec le funiculaire qui est à environ six cents mètre de la gare de Vevey et parcourir le reste à pied qui prendra environ 15 minutes.

Le cadre : L’établissement est grand avec un restaurant, une pinte, un bar et une terrasse.  Nous étions au restaurant, le cadre très bourgeois et richement décoré avec une cheminée et un vivarium, c’est chaleureux et convivial, l’aménagement est confortable avec de l’espace.

L’ambiance : C’était peu rempli, peut-être quatre tables occupées, c’était donc très très calme, la pinte m’a semblé beaucoup plus remplie vue le nombre de personnes que j’ai vu passés.

La carte : Des mets français avec une cuisine de marché.

Le service : Trois personnes en salle, c’était un super, très décontracté, souriant, conviviale et rapide.

Une équipe familiale, les filles étaient en salle, le père et sa brigade en cuisine et j’ai entendu dire que la mère faisait les desserts.

La rapidité : Le rythme de la cuisine a été bon et bien coordonné, sans attente. Le chef très sympathique est venu à plusieurs reprises pour nous saluer, prendre des nouvelles ou nous offrir des digestifs.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.