Le Bambou à Neuchâtel (Japonais)

C’était un bon repas avec aujourd’hui un très bon thon gras.

Notre déjeuner :

Soupe miso
Yakitori
Hiyashi ika sansai
Tartare de boeuf Mama Wong 150gr.
Sashimi sake, 6pces
Sashimi toro, 6pces
Negitoromaki, 6pces
Temaki sake avocado, pce 2x
Nigiri toro, 2pces
Nigiri unagi, 2pces 2x
Nigiri saba, 2pces
Nigiri tamago, 2pces
~
Thé jasmin, théaire
Bière
Vin
Lait chaud
Café

Pour quatre personnes

Brochettes de poulet : Elles étaient satisfaisantes, bonnes. Servies par deux avec du poireau. La viande provenait de la cuisse, bien cuite et tendre, le poireau était tendre également, la sauce était de consistance liquide et sucrée.

Salade de calamars : Elle était très bonne. Une petite entrée avec des lamelles de calamars mélangées avec différentes algues assaisonnées légèrement piquantes. Dommage qu’il a été servi un peu trop froid.

Tartare de boeuf Mama Wong : Il était satisfaisant. Coupé au couteau et servi avec un mesclun et des toasts que j’ai remplacés par du riz. Le tartare était sympathique, croquant, moelleux, doux mais un peu trop sucré à mon goût. Le mesclun était composé de salade verte, lollo, rucola, carotte, tomate cerise assaisonné de graines de sésames, huile de sésames et soja. Le riz était bon, frais, bien chaud, moelleux.

Maki thon gras et poireau : Il était très bon. Il était bien gras avec du goût et une jolie couleur rose pâle.

Sashimi thon gras : Il était très bon. Six belles tranches avec un gras finement marbré et strié avec une couleur rose pâle, un goût profond, une texture fondante avec un peu de nerfs qui restaient en bouche.

Nigiri thon gras : Ils étaient très bons. Même constat que pour le sashimi.

Sashimi saumon : Il était satisfaisant et bon. Une partie des tranches étaient coupées à fleur de peau donc un peu plus gras avec une jolie couleur orange vif et une chair comportant de belles stries de graisse.

Nigiri maquereau mariné : Ils étaient corrects. Un peu gras, des goûts acidulés, sucrés et salés mais sa chair était trop rugueuse à mon goût.

Nigiri anguille : Ils étaient satisfaisants, bons. Des tranches épaisses et brillantes, nappées de sauce, douces, servis froids.

La situation : Le Bambou (Faubourg du Lac 10, 2000 Neuchâtel, +41 32 721 35 35 ) est un restaurant japonais ouvert tout les jours, ouverture non-stop mais restauration close durant l’après midi. Situé au centre-ville juste en face du bâtiment de la Poste à proximité des transports publics, la gare est à une dizaines de minutes à pieds, il y a des places de parques aux alentours, il y a également le parking de la place du port qui est presque en face.

Le cadre : L’établissement possède une salle et une terrasse. Une cinquantaine de couverts à l’intérieur dans un cadre sobre, simple avec des tons blanc et brun foncé, la partie de devant bénéficie d’une belle luminosité, les places au sushi-bar sont confortables avec une bonne hauteur et profondeur, les tables et chaises sont sympathiques également, juste un souci de confort avec les tables et banquettes dans lesquelles on s’enfonce trop.

L’ambiance : Il y avait onze clients pour quatre tables, c’était un repas tranquille et sympathique sur fond sonore de musique moderne japonaise.

La carte : Des mets japonais classiques comprenant même des udons et sobas  ainsi qu’un large choix de sushi et il y a aussi depuis peu quelques plats chinois basiques.

Le service : Il y avait un serveur plus les patrons, c’était rapide et convivial.

La rapidité : Il y a un itamae au sushi-bar plus une personne en cuisine, ils ont été rapides.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.