L’Auberge du Raisin à Cully (Rôtisserie)

Suite au changement survenu récemment Au Raisin, le chef Peter Hasler qui a été remplacé et le départ à la retraite de Monsieur Giacomo, le maître d’hôtel, c’est donc l’occasion de mettre à jour la carte, les prix et surtout la qualité de l’établissement. On est donc ressorti plutôt content, les prix sont restés à peu près les mêmes, la qualité est toujours là, il y a juste la carte qui a été allégée.

Notre dîner :

Terrine de foie gras et toasts (CHF 27.00) 3x
~
Côte de boeuf rassise, sauce café de Paris du chef , min.2 pers (CHF 52.00/p.p.) 3x
Gratin de pommes de terre et légumes

~
Jus de tomates (CHF 6.00)
Coca Cola 33cl (CHF 6.00)
Thé froid 33cl (CHF 6.00)
Badoit 50cl (CHF 5.50) 2x
Café, mignardises (CHF 6.00) 3x

278.50 francs pour trois personnes

Terrine de foie gras et toasts : Elle était bonne, fondante avec la présence d’un peu de nerfs, pas trop alcoolisé, juste un léger goût en fin de bouche, simplement accompagné de fleur de sel et de poivre dressés sur le côté et de quelques framboises et de son jus
Terrine de foie gras et toasts

Côte de boeuf rassise, sauce café de Paris du chef : Elle était bonne, une belle pièce grillée dans la cheminée, l’extérieur était “brûlé” apportant un petit goût non désagréable pour autant que l’on aime ça, servie avec une sauce café de Paris en saucière, un gratin de pommes de terre et quelques petits légumes.

La viande était tendre et pleine de goûts, un peu de gras, la sauce était onctueuse et parfumée mais en quantité un peu légère, le gratin était très chaud et un peu trop cuit à mon goût, les rondelles avaient presque une texture de purée à la fourchette, les légumes étaient bons, bien cuits, il y avait des petits oignons grelots, des bâtonnet de céleri, une mini carotte, j’ai particulièrement aimé la pétale d’échalote confite croquante et acidulée.
Côte de boeuf rassise, sauce café de Paris du chef
La situation : L’Auberge du Raisin (place de l′Hôtel-de-Ville 1, 1096 Cully, +41 21 799 21 31) est un hôtel restaurant proposant une rôtisserie et une pinte, il est ouvert du lundi au samedi, fermé le dimanche, l’établissement ne possède pas de parking privé mais il y a un parking public à une centaine de mètres, on peut également venir en train, la gare est à une dizaine de minutes mais ce n’est pas le plus pratique, compter environs vingt minutes depuis Lausanne.

Le cadre : L’établissement est bien sur grand, hormis l’hôtel, il y a deux salles pour le restaurant, une pinte, un caveau et une terrasse. Nous étions au restaurant, la première à droite quand on rentre, celle avec une cheminée où ils font griller leur viandes, le cadre est un mélange de rustique et raffiné, une ambiance conviviale aux couleurs chaudes.

La carte : Elle a diminuée, moins de choix avec des entrées allant de 12 à 29 francs, des plats de 39 à 57 francs, divers menus surprise à 89, 112 et 146 francs, un grand menu à 143 francs et des desserts entre 12 à 18 francs hors glace et sorbet.

L’ambiance : Il y avait quatre tables occupées dans la salle avec la cheminée, c’était donc calme.

Le staff : Nous avons été servis par deux personnes, un service sympathique, souriant et attentionné.

La rapidité : La cuisine a été bien, bon rythme et constant.

Conclusion : Un bon repas, on sent un peu moins d’assurance du nouveau maître d’hôtel, la cuisine reste néanmoins de bonne qualité, si il faut regretter une chose, c’est peut-être le choix qui à diminué.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.