Au Délicieux à Pully (Chinois)

Magnifique repas au restaurant chinois Au Délicieux à Pully en compagnie de bloggeurs, d’amis et de famille, il y avait parmi nous : Lukas (guérilla-gourmande), Manuel (encore des histoires de bouffe) et Nathalie (la semaine d’une gourmette).

Pour cette rencontre, j’ai choisi le restaurant Au Délicieux à Pully (avenue du Prieuré 21, 1009 Pully, +41 21 525 61 81) pour la qualité de la cuisine, leur flexibilité et leur spécialité, j’ai donc profité pour nous concocter un menu spécial basé sur des plats peu commun (du balai le boeuf croustillant, les raviolis vapeur ou le porc aigre-doux). Le challenge était intéressant car il n’est pas facile de proposer un menu en bonne quantité avec des plats susceptibles de plaire à tous et est qui techniquement faisable pour le restaurant sur des critères matériels et humains. Finalement, les mets choisis font parti des plats à la carte du restaurant, ainsi que des plats qui sont à commander 24 heures à l’avance et quelques plats où il faut en parler avec le chef et son épouse, monsieur et madame Liu, qui tiennent eux-mêmes les lieux.

L’ambiance de ce samedi midi était beau, chaud et  malheureusement terriblement “calme” pour eux, mise à part un take-away, nous avons donc pu profiter pleinement des lieux et avons eu toute l’attention de l’équipe qui était tout aussi efficace que discrète, madame au service était comme d’habitude accueillante, attentionnée et souriante, tandis que monsieur, seul en cuisine, s’en était très bien sorti malgré le nombre de plats à gérer dans sa petite cuisine.

Notre dîner :

Pattes de poulet (CHF 10.00) 5x
Oeuf de cent ans au tofu (CHF 18.00)
Salade d’algues et peau de tofu (CHF 18.00)
Salade de méduse (CHF 36.00)
~
Pâte de riz aux choux piquants (CHF 18.00) 1.5x
He fen sautées au boeuf (CHF 22.00) 2x
Moules sautées au gingembre et oignons printanier (CHF 25.00)
Omelette vapeur au porc haché (CHF 22.00) 1.5x
Calmar à la sauce shacha (CHF 24.00) 1.5x
Langues de canards frites au sel épicé (CHF 24.00) 1.5x
Travers de porc mariné vapeur (CHF 25.00) 1.5x
Tripes sautées à la sauce piquante (CHF 26.00) 1.5x
Poulet fermier entier à la vapeur (CHF 58.00)
~
Glace aux haricots mungs (CHF 5.00) 8x
Beignets de lait (CHF 12.00) 4x
~
Henniez verte 50cl (CHF 5.00) 7x
Henniez verte 33cl (CHF 4.00)
Thé froid maison 100cl (CHF 8.00) 4x
Bière Tsing Tao 33cl (CHF 5.00)
Café (offert) 5x

621.00 francs pour huit personnes

L‘oeuf de cent ans au tofu était bon, le goût prononcé du jaune d’oeuf et du blanc transformé en gelée (dû à un processus de fermentation et non “pourri”) se mariait bien avec la douceur du tofu et à la sauce douce et légèrement acidulée. C’est un produit peu engageant avec une mauvaise image, nous avons trop l’habitude d’un oeuf aux couleurs jaune et blanc, c’est juste psychologique, le goût n’est pas horrible est dans les produits spéciaux, ça ne peut pas être pire qu’un fromage grouillant de vers ou d’une viande faisandée.

Oeuf de cent ans au tofu

J’ai apprécié la salade d’algues à la peau de tofu qui avait un côté légèrement croquant et doux, le tofu avait un petit goût sucré mais c’était surtout la sauce qui était douce. C’est pourtant dur de me convaincre avec un plat sans viande ni poisson car ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas du tout légume, mais pas du tout j’ai été élevé presque 100% viande jusqu’à mes 25 ans, plus ou moins, j’exagère, je mangeais de temps à autre un peu de brocoli ou des tomates (en sauce).

Salade d’algues à la peau de tofu

J’ai apprécié les pattes de poulet bien charnues et relevées sans être trop sucrée avec cette texture collante et sirupeuse, par moments c’était parfois un poil trop piquant à mon goût. Personnes timides ou ayant de trop bonnes manières s’abstenir car c’est un plat où il faut y mettre un peu du sien, pour décortiquer tout délicieux chenils, il fallait user des techniques d’aspiration, de succion et de roulage entre les dents et la langue,

Pattes de poulet

La salade de méduse était bonne, elle était coupée en julienne avec du concombre, c’était très frais et croquant, servie avec une sauce douce et légèrement acidulée. Cela faisait un bail que j’en avais pas mangé, peut-être dix ans et c’était au Boky à Lausanne et c’était moins bon.

Salade de méduses

Les moules sautées au gingembre et poireau étaient délicieuses, bien nettoyées, tendres, moelleuses, elles étaient agréablement parfumées, le duo gingembre et poireau, ça marche toujours.

Moules sautées au gingembre et poireaux

En accompagnement, nous avons tous décidé de prendre des nouilles “he fen” sautées au boeuf (nouilles de riz plates et larges). Elles étaient très bonnes avec une texture ferme, nous vous étonnés par si elles sont un peu, voire beaucoup grasses, sans ça, elles seraient toutes collées formant un amas de nouilles. (Essayer chez vous de sauter des nouilles dans peu de matière grasse sans que ça colle, brûle ou attache et avec quand même une certaine quantité)

Nouilles “he fen” sautées au boeuf

Le poulet fermier entier à la vapeur était bon, il était cuit à la vapeur, servi froid et coupé en morceaux avec les os, il était bien cuit, pas trop sec et tendre. La sauce qui l’accompagnait était une sauce à base d’huile, de gingembre et d’oignon printanier.

C’est un plat simple (en anglais “white cutted chicken) d’où l’importance du choix de la volaille, elle peut être simplement bouillie ou cuite à la vapeur et servie froide, tiède ou chaude, en morceaux avec les os. Il existe plusieurs variantes de cette sauce avec ou sans soja et parfois du sel.

C’est un plat pas si rare que ça, on peut le trouver relativement facilement ou sur demande (Boky, Asia Express, Tai-po) mais qui souvent est mal préparé avec une volaille premier prix ou très, trop cher.

Poulet fermier vapeur

L’omelette vapeur au porc haché était bonne, sa texture moelleuse et spongieuse avec des goûts simples et légers rendait ce plat agréable. On peut aussi appeler ce plat un flan.

Omelette vapeur au porc haché

Les langues de canards frites au sel épicé est un plat que j’adore (le seul endroit où je pouvais en manger c’était au Boky à Lausanne), elles étaient frites dorées et croustillantes, relevées et pas trop piquantes. Attention à ne pas avaler l’os !

Langues de canards frites au sel épicé

Les travers de porc marinés à la vapeur étaient délicieux, un peu gras, très tendres, légèrement piquants et salés à cause des haricots noirs fermentés.

Travers de porc marinés vapeur

L’assiette de tripes sautées à la sauce piquante était l’un des plats le plus piquant du repas, les tripes étaient tendres, spongieuses et gorgées de sauce.

Tripes sautées à la sauce piquante

La pâte de riz aux choux piquants était bonne, c’était assez copieux avec une texture ferme et consistante.

Pâte de riz aux choux piquants

Le plat de calmar sauté à la sauce shacha était bon, le calmar était tendre tout en ayant cette texture légèrement ferme, parfois croquante, la sauce était assez relevée, autant que les tripes. J’y ai senti ce petit parfum de produit frais, marin, pas désagréable pour moi mais qui pourrait être dérangeant pour certain.

Calmar sauté à la sauce shacha

En dessert, nous avons une boule de glace aux haricots mungs faite maison qui était peu sucrée, fade pour certains mais ça me change des glaces industrielles souvent trop sucrées, j’ai également apprécié son côté croquant qu’apportaient les morceaux de haricots, la texture contenait des défauts, ce n’était pas homogène ni onctueux, cela renforce le côté fait maison. Il y avait aussi des beignets de gelée de lait, d’un goût bien plus sucré que la glace, la gelée était bien chaude, molle et collante tandis que la friture était légère et croustillante quoiqu’un poil grasse, un passage par du papier absorbant aurait été un plus.

Beignet de lait et glace aux haricots mungo

Le repas a été excellent, autant ce qu’il y avait sur la table que l’ambiance autour de la table. C’est un restaurant chinois que je recommande vivement, surtout avec la pléthore de restaurants chinois avec une carte de met  “copier-coller”. Essayer au moins une fois le restaurant Au délicieux, vous pourrez au moins découvrir des nouveaux plats.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

EnregistrerJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

2 réflexions sur “Au Délicieux à Pully (Chinois)

  1. Je pleure!
    Quel souvenir 🙂 ça va même réussir à déterrer mon blog des limbes de l’inactivité 🙂
    Merci encore d’avoir organisé tout cela!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.