Au Canard Pékinois à Lausanne (Chinois)

Un repas sympathique à deux Au Canard Pékinois lors d’un samedi midi plutôt bien rempli, c’était rapide et les mets choisis bons.

Notre déjeuner :

Délices au boeuf et oignon frits (CHF 13.00)
Siu mai (CHF 13.00)
~
Poulet au basilic “assiette” (CHF 19.00)
Seiche au sel de piment frite (CHF 30.00)
Riz nature (CHF 4.00)
~
Coca Cola 33cl (CHF 4.70) 3x
Coca Cola Zero 33cl (CHF 4.70)
Café (CHF 3.60) 2x

105 francs pour deux personnes

Siu mai : Ils étaient corrects, bons, quatre raviolis aux porc et crevettes cuits vapeurs servis dans un panier en bambou, la farce était compacte, bonne, la taille assez petite, bon mais un peu cher par rapport à la concurrence.

Seiche au sel de piment frite : Il était très bon, la seiche était moelleuse et tendre, la panure pas trop épaisse mais pas croustillante non plus, la garniture poivrons, échalotes et ail était très gourmande, légèrement relevée, pas trop piquante, ça donnait un bon coup de fouet au plat.

La situation : Au Canard Pékinois (place Chauderon 16, 1003 Lausanne, +41 21 329 03 23) est un restaurant chinois ouvert du lundi au samedi (11h à 14h30 et de 19h à 22h30). Il est situé au centre-ville au pied de la tour “Galfetti”, facilement identifiable, c’est celui qui a des cubes noirs sur sa paroi. Il est facile d’accès grâce aux arrêts “Chauderon” et “Pont de Chauderon” qui sont desservi par les bus n°3, 4, 6, 7, 9, 13, 17, 21 ainsi que le métro M1 qui est à cinq minutes, la gare est à cinq-dix minutes. En voiture, il n’y pas de grands parkings à proximité, le plus proche est celui du “Centre” au “Flon”, sinon vous pouvez essayer les rues avoisinantes en quête d’une place de parking plus proche.

Le cadre : L’établissement est grand, il y a un espace café ouvert non-stop et une partie restaurant. Le côté café à un cadre presque similaire que le côté restaurant avec l’aquarium à poisson en moins ainsi que quelques gros mobiliers, ils ont presque les mêmes tons, cadre et ambiance, il n’y que la taille de la salle qui diffères.

L’ambiance : Un samedi midi bien chargé, il y avait beaucoup de monde sans être complètement plein.

La carte : Leur carte de mets est plutôt bien étoffée avec une large choix de dim sum dont certain ont une mention “maison et orginal” comme ces aumônières de Saint Jacques ou ces brochettes de hachis de seiche. En plat principal, on retrouve les produits classiques : boeuf, porc, poulet, canard, crevette et un peu moins commun : l’agneau, le choix des plats de ces produits n’est cependant pas aussi vaste que dans les autre restaurants classique mais y a déjà de quoi bien faire avec en plus des spécialités maisons et régional mis en avant dans le menu. Il y a aussi quatre ou cinq menus dégustations.

Le staff : Il y avait pas mal de monde en salle, peut-être quatre, cinq, plutôt timide, parfois des oublis et une rapidité correcte mais dans l’ensemble ça passe.

La rapidité : La cuisine a été rapide malgré l’affluence.


Agrandir le planJe suis également présent sur FacebookInstagram ou Twitter. Faites un like, suivez, regardez, abonnez-vous, cela me sera d’une grande aide pour moi. Si vous souhaitez me connaître plus c’est par ici : Qui suis-je. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.